Sélectionné pour vous :  N'zérékoré/Élevage : les activités du projet d'appui à la filière lait local et l'emploi des jeunes lancées

Me Amadou Oury Diallo répond aux avocats de la défense: « C’est un accusé qui est au dehors avec un commando efficace, c’est nous qui avons peur »

Les audiences ont repris ce lundi, 14 novembre 2023, dans le procès des évènements du 28 septembre 2009. Ce, quelques jours après l’exfiltration de Dadis et cie de la maison centrale de Conakry par un commando lourdement armé. Alors que de nouveaux témoins devaient prendre la parole ce matin, les avocats de la défense ont demandé au tribunal à ce que leur sécurité soit assurée.

Du berger à la bergère, Me Amadou Oury Diallo, un des avocats de la partie civile, a laissé entendre que ce sont eux qui ont besoin de la sécurité aujourd’hui :

« Sur la question de la sécurité des avocats, je pense que ce sont les avocats de la partie civile qui doivent se plaindre aujourd’hui. C’est un accusé qui est au dehors avec un commando efficace, nous avons martelé des faits graves contre cet accusé. C’est nous qui avons peur aujourd’hui pour notre sécurité, ce n’est pas vous les avocats de la défense. Mais je n’en disconviens pas que la sécurité soit assurée pour tous les avocats et en même temps pour les magistrats », a-t-il déclaré.

 

Mohamed Lamine Souaré pour Siaminfos.com

Sélectionné pour vous :  Guinée : vers la fermeture des blocs opératoires ne répondant pas aux normes (ministre de la Santé)
Laisser une réponse
Share to...