Sélectionné pour vous :  Tu*rie lors des manifs : le Premier ministre tente de dédouaner les Forces de défense et de sécurité

Me Hamidou salue les acquis démocratiques en Guinée : « Aujourd’hui, on peut rester ici dire que Doumbouya est incompétent, incapable et nous rentrons tranquillement »

En Guinée, si certains estiment que l’existence d’une vraie démocratie laisse à désirer, d’autres saluent néanmoins les quelques acquis démocratiques depuis les années 90. C’est le cas notamment de Me Hamidou Barry, avocat au barreau de Guinée, qui a laissé entendre qu’il y a plusieurs décennies, de nombreux Guinéens ne jouissaient pas de leurs libertés.

A en croire l’avocat, il y a eu beaucoup de progrès aujourd’hui en matière de démocratie dans le pays : « Si vous voulez, vous pouvez réussir. Le droit et la science c’est dans les livres, à la portée de tout le monde. Nous avons des acquis depuis 1990. Je rappelle que jusqu’à 1984, on n’avait qu’un seul journal, c’était le Horoya, une seule radio, une seule télévision, c’est la RTG (radiodiffusion télévision guinéenne, ndlr). Vous suivez ou vous suivez ou vous rentrez chez vous. En ce moment, pour lire Jeune Afrique, il fallait se brayer, mettre le journal après lecture, vous l’envoyer chez votre collègue, ainsi de suite. On vous prenait avec Jeune Afrique, vous étiez au camp Boiro. Mais aujourd’hui, on peut rester ici dire que le général Mamadi Doumbouya est incompétent, incapable et nous rentrons tranquillement. Ou s’il y a des poursuites, il y a des avocats. Abandonnons les discours que nous tenons au salon chez nous, prenons les discours que nous tenons en public et posons des actes », a-t-il conseillé.

 

Mohamed Lamine Souaré pour Siaminfos.com

Sélectionné pour vous :  Siguiri : un orpailleur meurt après avoir été mortellement frappé à la tête par son jeune frère lors d'une dispute 
Laisser une réponse
Share to...