Sélectionné pour vous :  Dabola : 1221 cas de naissances et 37 mariages célébrés au cours de l'année 2023 (État civil)

Monsieur Pang Xinxing, Président de StarTimes Group, conférencier du panel sur la Chine du forum de l’École Kennedy de Harvard en 2024

Les 20 et 21 avril 2024, s’est tenue la 5ème Conférence sur la Chine de l’École Kennedy de Harvard au sein de ce prestigieux établissement. Evènement rehaussé par la participation en ligne, le soir du 21, de l’invité de marque Monsieur Pang Xinxing, Président de StarTimes Group, en qualité de conférencier du panel sur la Chine.

La Conférence sur la Chine de l’École Kennedy de Harvard, organisée par la Société Greater China de l’École Kennedy de Harvard, se concentre sur le développement des économies, des politiques et des cultures chinoises et étrangères.

Son objectif est de combler le fossé de communication entre la Chine et le monde, en fournissant une plateforme conviviale et ouverte pour les discussions entre les leaders mondiaux des communautés universitaires, gouvernementales, commerciales et d’entreprises. Le thème principal de cette conférence était « Sincérité et coopération », avec neuf sous-forums abordant entre autre, des sujets tels que « Relations entre les États-Unis et la Chine », « Macroéconomie mondiale et économie chinoise », « Gouvernance mondiale de l’intelligence artificielle », « La Chine et l’Asie du Sud-Est », « La Chine et le Moyen-Orient », « La Chine et l’Afrique », « La Chine et l’Amérique latine ». L’événement a été honoré par la presence des invites de marques à l’instar de son Excellence Xie Feng, Ambassadeur de la république Populaire de Chine aux États-Unis, Monsieur Graham Allison, Doyen fondateur de l’École Kennedy de Harvard, Monsieur Xue Lan, Doyen du Collège Schwarzman de l’Université Tsinghua, des représentants des secteurs politique, commercial et académique des deux pays, ainsi que plus de 300 étudiants et membres du corps enseignant de Harvard, et plus de 300 étudiants chinois étudiant aux États-Unis. L’organisation de la conférence visait à trouver des voies communes de développement entre la Chine et le reste du monde à travers la communication et la collaboration.

En tant que fondateur d’une entreprise de télévision numérique de premier plan en Afrique, Monsieur Pang Xinxing, Président de StarTimes Group, a prononcé un discours en ligne lors du sous-forum « La Chine et l’Afrique: Perspectives futures », partageant le parcours de la création, de la croissance et du développement des activités africaines de StarTimes Group, le plus grand opérateur media en Afrique, avec les participants.

StarTimes Group a été fondé en 1988 par Monsieur Pang Xinxing dispose à son actif d’ une expertise de 35 ans d’histoire dans les médias. Depuis sa creation en effet, StarTimes group a toujours été profondément impliqué dans les domaines de la radiodiffusion, de la télévision et des nouveaux médias.

Dans cette dynamique, Le Président Pang Xinxing relate : « En Chine, StarTimes a connu l’ensemble du processus de développement de la télévision par câble chinoise, de son absence à son existence, de l’analogique au numérique, devenant un intégrateur de systèmes et un fournisseur de technologies avec une influence considérable dans l’industrie de la radio et de la télévision chinoise ».

Sélectionné pour vous :  Procès du 28 sept : le parquet requiert la perpétuité contre Dadis et 5 accusés, 15 ans contre Toumba

En Afrique, à partir de l’obtention de la première licence d’exploitation de télévision numérique au Rwanda en 2007, après près de vingt ans d’exploitation et de développement, « StarTimes a établi une plateforme de transmission réseau couvrant 45 pays et 1,2 milliard de personnes en Afrique subsaharienne. Il est devenu le seul opérateur proposant simultanément des services de vidéo longue payante dans les régions anglophone, francophone et lusophone de l’Afrique. Il a mis en place un mécanisme de génération de contenu grace à l’intégration de programmes, à la traduction de programmes et à la production de programmes, diffusant actuellement 830 ensembles de chaînes de télévision africaines de premier plan, des chaînes autogérées de StarTimes et des chaînes internationales sur la plateforme dans plus de dix langues pour une diffusion continue 24 heures sur 24. Il a mis en place un système de marketing complet et un système de service après-vente, comprenant plus de 200 points de vente et 30 000 magasins de proximité, et a constitué un effectif de 4 000 employés. »

Poursuivant son discours, le Président Pang a déclaré : « StarTimes a continuellement investi dans l’industrie de l’information en Afrique et a apporté sa propre contribution à la numérisation et à l’informatisation de la société africaine », y compris en brisant les monopoles industriels, en promouvant la popularisation de la télévision numérique en Afrique, en abaissant considérablement les barrières d’investissement et technologiques pour les médias télévisuels locaux, en favorisant la prospérité et le développement des médias locaux africains, en organisant des compétitions de doublage dans les langues africaines locales pour sélectionner et former des talents locaux du doublage, en établissant des bases de doublage au siège de StarTimes et localement en Afrique pour promouvoir l’héritage et le développement de la culture africaine locale, et plus encore.

Aujourd’hui, StarTimes est devenue une marque remarquable et bien connue en Afrique. Dans la coopération de plus en plus étroite entre la Chine et l’Afrique aujourd’hui, les opérations de StarTimes en Afrique entrent dans une période de récolte. Le président Pang Xinxing a souligné: « Avec l’approfondissement de la coopération économique et commerciale sino-africaine et le soutien accru à l’infrastructure énergétique en Afrique par des organisations telles que la Banque mondiale, l’électricité en Afrique devient progressivement plus répandue. Avec cela, la prochaine décennie sera certainement une décennie de popularisation des terminaux domestiques numériques (intelligents) en Afrique. Nous sommes pleins de confiance dans le développement de l’économie africaine! »

 

 

 

 

 

Laisser une réponse
Share to...