Sélectionné pour vous :  Affaire Hakuna Matata : Nero Lancinet Camara acquitté pour vi0l mais condamné à 2 ans pour h@rcèlement sexuel de 5 mineures

Mory Condé répond à certains acteurs politiques : « Le vrai fondement de leur acharnement sur le décret c’est pour des fins électoralistes »

Le décret pris par le colonel Mamadi Doumbouya donnant la latitude aux gouverneurs de nommer les présidents des conseils de quartiers et districts, n’est toujours pas du goût de plusieurs acteurs sociopolitiques non des moindres. Même certaines coalitions politiques taxées de favorables à la junte guinéenne n’ont pas caché leur déception. Sur la question, le ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation n’a pas été tendre avec ces derniers.

Joint au téléphone ce lundi, 28 août 2023, Mory Condé a dit à qui veut l’entendre que l’« acharnement » de ces derniers a un motif ‘’électoraliste’’ : « Je l’ai dit à certains acteurs politiques qui se sont précipités pour commenter le décret du chef. En réalité, tous les acteurs politiques se battent pour avoir un président du conseil de quartier et district pour manipuler le processus électoral. Sauf qu’à l’heure du digital c’est quelque chose qui n’est pas possible. J’ai fait l’expérience d’inviter certains présidents du conseil de quartier de Conakry de déposer au niveau de la direction nationale des affaires politiques des cartes d’électeurs non retirées », a-t-il fait savoir avant de poursuivre :
« Vous remarquerez qu’un président du conseil de quartier qui est proche de tel parti politique, les cartes d’électeurs qu’il dépose c’est celles des partis politiques opposés dans la zone. Donc, tous ces acteurs politiques qui s’agitent, qui se font passer pour des grands experts, qui parlent même du recul de la décentralisation, en réalité l’intérêt dont ils disposent c’est la question de la manipulation électorale. Tous ces arguments fallacieux qu’on est en train de développer par-ci par-là dire que ça ne respecte pas la loi, ça n’a aucun fondement. Le vrai fondement de leur acharnement sur le décret c’est la question liée à la main mise sur les quartiers et districts pour des fins électoralistes. D’autres choses, c’est pour leur permettre chaque fois qu’ils veulent bloquer les citoyens dans leur mouvement lors des manifestations, c’est pour pouvoir dérouler leur agenda là », a-t-il confié à nos confrères de FIM FM.

Sélectionné pour vous :  La Guinée est-elle sous menace des terroristes ? Ces révélations du procureur près le Tribunal de Kaloum

 

Mohamed Lamine Souaré pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...