Sélectionné pour vous :  Blanchiment des capitaux et financement du terrorisme en Guinée : le ministre de l'Administration du Territoire déclare la guerre aux auteurs

Fin des Bisbilles au sein de l’ANAD ? « Le linge sale a été lavé en famille », dixit Edouard Zotomou Kpogomou 

A la coalition nationale pour l’alternance démocratique, le linge sale a été lavé en Famille. C’est du moins ce qu’a confié le vice-président de l’ANAD, Dr Edouard Zotomou Kpogomou ce jeudi, 02 mai 2024, à notre rédaction.

Suite à la création du front anti glissement du calendrier de la transition dénommé  »Union sacrée » par les acteurs sociopolitiques, les bisbilles sont nées au sein de la coalition politique dirigée par Cellou Dalein Diallo. Certains membres de ladite coalition qui se sont désolidarisés de la plateforme Union sacrée avaient même menacé de prendre leur distance. Mais aujourd’hui, selon Edouard Zotomou Kpogomou, les partis se sont retrouvés pour laver le linge sale en famille.

« Ce qui nous intéresse, c’est notre fusion intérieure au niveau de l’ANAD. Parce que l’ANAD a été un des blocs qui forment l’ossature de cette  »union sacrée ». Dans tous les cas, si nous restons soudés au niveau de l’ANAD, même si le grand groupe éclate, il n’y a pas de problème. Parce que nous étions au G57 qui a connu des jours après il s’est disloqué, mais ça n’a pas empêché l’ANAD de continuer son chemin. Et puisque nous restons droits dans notre botte, l’important pour nous c’était de lever ces points d’incompréhension. Ce qu’il faut retenir au niveau de l’ANAD, certains ont exprimé leur ras-le-bol par rapport à la forme dont certaines choses se sont passées. Vous savez si vous êtes au bout de l’énervement, vous pouvez dire tout ce que vous voulez à la suite de cette montée d’adrénaline. Mais ce qui est certain, c’était les ras-le-bol et puisque les choses ont été expliquées, nous nous sommes retrouvés pour laver le linge sale en famille. Et donc, le linge sale a été lavé en famille, je me confirme », a-t-il rassuré avant de s’en prendre aux détracteurs de l’ANAD.

Sélectionné pour vous :  Éducation/ N'zérékoré : Les DSEE à l'école de la production des matériels didactiques et ludiques

« On a tendance à exagérer tout ici. Et que beaucoup de gens de leur vœu avaient souhaité l’éclatement ou l’explosion de l’ANAD. Je leur dit simplement de continuer à attendre encore, parce que l’ANAD n’a pas éclaté et elle n’eclatera pas », a-t-il lancé.

Le président de l’Union démocratique pour le renouveau et le progrès, a pour finir annoncé tous les membres de l’ANAD vont encore se retrouver dans les jours à venir pour tracer des nouvelles directives à suivre. Ce, dans le but de contraindre la junte militaire au pouvoir de respecter le délai des deux ans comme durée de la transition.

« Nous pensons que tous ceux qui sont revenus, sont revenus de bonnes fois et qu’ensemble nous allons consolider le front anti glissement de la transition parce que c’est de cela qu’il s’agit et c’est ça le front commun de notre retrouvaille. On va continuer à aller ensemble pour que la transition finisse le 31 décembre 2024 », a-t-il conclu.

 

Cheick Fantamadi pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...