Sélectionné pour vous :  Polémique autour de la libération de Fonikè et cie : « Au nom de la quiétude, ça a été la plus bonne décision que je n'ai jamais prise » (Charles Wright)

Grève générale et illimitée du mouvement syndical : la FESABAG invite sa troupe à suivre la grève à la lettre (déclaration)

Le mouvement syndical guinéen projette une grève générale et illimitée le 26 février prochain sur toute l’étendue du territoire national. En effet, la Fédération Syndicale Autonome des Banques et Assurances de Guinée (FESABAG) ne veut pas rester en marge de cette décision. Dans une déclaration rendue publique ce vendredi, 23 février 2024, la FESABAG appelle les travailleurs de ce secteur à observer ce mot d’ordre de grève à la lettre. C’est une déclaration signée Abdoulaye Sow, secrétaire général de la FESABAG.

Elle vient renforcer celle qui a été faite jeudi à la bourse du travail par le mouvement syndical appelant tous les travailleurs de Guinée à une grève générale et illimitée à partir du lundi prochain pour exiger d’abord la libération du journaliste et syndicaliste Sékou Jamal Pendessa, le respect du protocole d’accord tripartite et celui relatif à l’intégration des enseignants contractuels à la fonction publique entre autres : « La FESABAG invite l’ensemble des travailleurs des Banques, Assurances, Institutions de Microfinances et Acteurs de la Monnaie Electronique à observer la grève du mouvement syndical guinéen. Ainsi, il est demandé aux travailleurs de rester à la maison. En fonction de l’évolution de la situation, le Bureau Exécutif de la FESABAG fera une communication chaque jour. La FESABAG sait compter sur tous les travailleurs », a déclaré Abdoulaye Sow.

Ci-dessous, la note de la Fesabag !

 

Cheick Fantamadi pour Siaminfos.com

Sélectionné pour vous :  Une délégation du CNSP reçue par le colonel Doumbouya : la Guinée rejoint-elle le Mali et le Burkina Faso dans la crise nigérienne ?
Laisser une réponse
Share to...