Sélectionné pour vous :  Guinée forestière : 300 porcs géniteurs de race améliorée pour le secteur

Naissance de la coalition « union sacrée » : « Ça se fait, ça se défait, tout le temps c’est comme ça » (Lansana Kouyaté)

Face au chemin emprunté par la junte guinéenne qui « entrave » le retour à l’ordre constitutionnel, une coalition d’acteurs politiques et sociaux a vu jour en Guinée, il y a quelques jours. Dénommée « union sacrée », ladite coalition exige du pouvoir de Conakry la fin de la transition selon l’accord obtenu avec la CEDEAO et menace de demander le départ des militaires pour installer une transition civile. Si certains acteurs saluent la naissance de cette coalition, d’autres se montrent évasifs dans leur prise de position.

C’est le cas notamment du président du Parti de l’espoir pour le développement national (PEDN), Lansana Kouyaté : « Depuis un certain temps, les partis politiques ne sont plus seuls. On est allés au dialogue et des accords ont été signés. Il faut que je sois avec la coalition à laquelle nous appartenons. J’ai été consulté, mais j’ai dit que ça se fait, ça se défait, tout le temps c’est comme ça. A cause du porte-parolat, il y a eu un regroupement ici et tout le monde pensait que ça pouvait prospérer. Nous n’avons jamais caché nos positions. En Guinée, on fait des raccourcis. Tout ce que la transition fait de bon, surtout à l’époque, on le disait sans ambiguïté. Ce qu’il y avait d’erreurs, on le disait », a rappelé l’ancien Premier ministre guinéen.

 

Mohamed Lamine Souaré pour Siaminfos.com

Sélectionné pour vous :  Problème d'électricité en Guinée : la junte veut se diriger vers l'énergie solaire dans les mois à venir
Laisser une réponse
Share to...