Sélectionné pour vous :  Création de nouvelles communes rurales et urbaines: Ce qu'en dit Dr Ben Youssouf Keïta 

Urgent : le mouvement syndical décide d’aller en grève

Le mouvement syndical guinéen a enfin décidé son sort. Au cours d’une assemblée générale qui a mobilisé les travailleurs du secteur public, mixte, privé et informel, les syndicalistes ont décidé de déclencher une grève générale et illimitée en commun accord avec la base. Ce, après avoir constaté un échec dans les négociations avec le gouvernement et le patronat.

Depuis environ trois mois, les rencontres se tiennent entre le gouvernement, le mouvement syndical et le patronat. Mais ces négociations n’ont pas connu une suite favorable étant donné que les parties ne se sont pas entendu sur les différentes propositions faites. Les syndicalistes qui ont demandé une augmentation de la valeur monétaire du point d’indice à hauteur de 100% ont été bloqués face au 20% proposés par le gouvernement. Du côté du patronat, rien n’a été proposé, selon les syndicalistes.

En effet, après le compte-rendu fait par président de la commission des négociations, la parole est revenue aux travailleurs. A l’unanimité, ils se sont montrés favorables à une grève générale.

« Si les syndicalistes ont mis sur la table 100%. L’Etat avait l’obligation de proposer 50%. Et puisque cela n’a pas été fait, allons en grève », à insisté une travailleuse.

« Nous rejetons les propositions faites par le gouvernement parce qu’on n’est pas satisfaits. Donc allons en grève », a renchéri un autre travailleur à la bourse du travail dans une salle archi-comble.

Les leaders syndicaux quant à eux, décident de mettre à exécution ce qui est décidé par les travailleurs. Un préavis de grève sera déposé dans les heures qui suivent après consultation avec les fédéraux, a-t-on appris.

Sélectionné pour vous :  Fédération guinéenne de football: le nouveau bureau exécutif sera élu en janvier 2024

Cheick Fantamadi pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...