Sélectionné pour vous :  Pépé Balamou : « Pour remédier au déficit d'enseignants dans nos concessions scolaires, il faut recruter 30 000 enseignants »

Non paiement des primes des joueurs du Syli : « Le ministère des Sports est responsable de cette situation qui porte atteinte à l’image de notre pays »

Pour une histoire de primes non payées, les joueurs guinéens ne se sont pas entraînés jeudi, 25 janvier 2024. Pourtant, le département dit avoir payé 10 000 dollars à chaque joueur. Et selon nos informations, les joueurs exigent désormais 30 000 dollars chacun, même s’ils décident enfin de reprendre l’entraînement. Une situation qui alimente les débats et qui fait réagir les observateurs.

Pour Bah Oury, président de l’Union des Democrates pour la Renaissance de la Guinée (UDRG), le ministère des Sports est le seul responsable de cette frustration des joueurs. Chose qui fait une mauvaise publicité de notre pays, dit-il.

« Les joueurs du Syli national ont le droit et la parfaite légitimité de réclamer les primes promises. Mais, il faut choisir le bon timing et la meilleure méthode. Le ministère des Sports est responsable de cette situation qui porte atteinte à l’image de notre pays », dit-il, avant d’enfoncer le clou :

« Le détournement des primes des sportifs par l’administration financière est courant. Les fédérations sportives en sont régulièrement victimes. Il faut corriger ces pratiques », lance Bah Oury.

 

Ibrahima CAMARA pour siaminfos.com

Sélectionné pour vous :  Journée Internationale de la liberté de la presse : plusieurs journalistes de Kindia sans contrat ni salaire
Laisser une réponse
Share to...