Sélectionné pour vous :  Probable intervention militaire de la CEDEAO au Niger : Louda Baldé du parti PUR craint la création d’un « conglomérat » de putschistes dans la sous-région

N’zérékoré : des enseignants contractuels dans la rue pour exiger le paiement de leurs arriérés de salaire

« Julien Yombouno zéro, Guillaume Hawing zéro », sont entre autres mots scandés par quelques dizaines d’enseignants contractuels de N’zérékoré ce lundi matin. Avec des affiches hostiles au ministre de l’Enseignement Pré-universitaire et de l’Alphabétisation, ils ont marché de la direction préfectorale de l’éducation jusqu’à l’inspection régionale dans le but de se faire entendre. Leur revendication première est le paiement sans délai des arriérés de primes contractuelles de l’année scolaire écoulée. Pour eux, pas d’ouverture de classe sans paiement des arriérés comme l’a fait savoir Moriba Doualamou, porte-parole des enseignants contractuels de N’zérékoré.


« Le motif de notre sortie de ce matin est dûe au refus de l’État de payer nos arriérés des neuf mois de l’année scolaire écoulée. Étant donné que depuis 2018, le même État est en train de nous baratiner, nous avons jugé nécessaire d’exiger de l’État le paiement de nos arriérés avant l’ouverture des classes », a-t-il expliqué.

Si toutefois leurs réclamations ne sont pas satisfaites, ces enseignants contractuels comptent boycotter la rentrée prochaine des classes, a déclaré Moriba Doualamou.
S’agissant des slogans hostiles aux ministres Yombouno et Hawing, ces enseignants contractuels pensent que ce sont les ministres de l’enseignement pré universitaire et de l’alphabétisation et la fonction publique qui sont responsables du non paiement de leurs primes contractuelles.

Au dire du porte-parole des enseignants contractuels de la région administrative de N’zérékoré, c’est une manifestation coordonnée dans toutes les préfectures de la Guinée. Une manière ou pour eux de montrer au gouvernement et aux populations qu’ils sont capables de boycotter la rentrée des classes pour l’année scolaire 2023-2024.

Sélectionné pour vous :  Aly Touré souffre-t-il d’insuffisance professionnelle ? : « Il fait correctement son travail », tranche Charles Wright

Pour celui qui connaît bien le rôle que joue ces enseignants contractuels dans le système éducatif guinéen, cette menace est à prendre au sérieux car, pour la préfecture de N’zérékoré seulement, l’on compte plus de 650 enseignants contractuels concernés par cette situation.

 

N’zérékoré, Lanceï Naboun pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...