Sélectionné pour vous :  Boké: Zoom sur le Cimetière de Dianwaliya devenu une forêt par manque d'entretien

Bouréboukaria (Siguiri ): un jeune orpailleur âgé d’une quarantaine d’années retrouvé mort dans les toilettes

Sory Keita natif de Kouroussa, âgé d’une quarantaine d’années, marié à une femme et père de trois enfants, orpailleur de profession, a été retrouvé mort dans les toilettes ce jeudi, 03 août 2023 à Bouréboukaria. Un district relevant de la sous-préfecture de Kintinian, préfecture de Siguiri.

À en croire les témoignages de Docteur Abdoul Bachir Condé, médecin légiste à l’hôpital préfectoral de Siguiri, la victime était une personne maladive. Une maladie qui l’aurait finalement emporté alors qu’il était dans les toilettes.

 »Nous avons été informés ce soir par le chef de poste de la gendarmerie de Bouréboukaria de la découverte macabre d’un orpailleur d’une quarantaine d’années du nom de Sory Keita natif de Kouroussa. Et aussitôt, on s’est vite rendus sur les lieux pour s’enquérir des réalités. Effectivement, nous avons trouvé le corps là-bas et après l’autopsie, nous n’avons pas trouvé sur son corps des égratignures, de lésions ou alors d’un signe quelconque qui pouvait nous apporter des soupçons en ce qui concerne la cause de son décès. Alors, nous avons conclu que c’est une mort naturelle d’après les résultats de l’autopsie. Peut-être que cet homme a finalement été emporté par la maladie qui le rongeait depuis un bon moment car, nous avons appris là-bas qu’il était un homme maladif et qui l’avait beaucoup fatigué. Déjà, il a trouvé la mort pendant qu’il s’était rendu dans la toilette pour se mettre à l’aise. Après avoir passé plusieurs temps dans les toilettes sans signe, c’est ainsi que les gens avaient commencé à demander après lui. Et finalement, ils sont allés aux toilettes sans pour vérifier et c’est là qu’ils l’ont vu étaler de tout son long et il était déjà mort », a déclaré le médecin légiste de l’hôpital préfectoral.

Sélectionné pour vous :  Matam : le siège de la Coordination des Foulbhé et Haali Pular quadrillé pour empêcher tout affrontement

Aux dernières nouvelles le corps de la victime a été remis par les autorités à son tuteur pour son inhumation.

 

Siguiri, Mamadou Koumana Diallo pour Siaminfos.com.

Laisser une réponse
Share to...