Sélectionné pour vous :  Ministre Nagnalen: "Nous allons commander autant de moissonneuses cette année que celles achetées les dix dernières années"

Des infrastructures sanitaires pour la Forêt : « L’Union européenne et ses États membres poursuivront leur engagement dans le domaine de la santé »

Présente aux côtés du ministre de la santé et de l’hygiène publique en Guinée forestière pour la réception définitive des infrastructures sanitaires réalisées dans le cadre du projet d’appui au renforcement du système de santé PASA2, l’ambassadrice de l’Union européenne en Guinée a tenu un discours de satisfaction non seulement à l’endroit du gouvernement guinéen mais aussi des entreprises qui ont exécuté les différents travaux.

Jolita PONS a ainsi pris la parole en ces termes au cours d’une des cérémonies inaugurales.
 » En février 2022, mon prédécesseur, l’ambassadeur Coll, s’était rendu dans votre région pour poser la première pierre de plusieurs infrastructures de santé. Aujourd’hui, c’est à mon tour d’honorer la promesse de l’Union européenne d’achever les travaux et d’inaugurer toutes ces nouvelles infrastructures, tous ces nouveaux équipements.

Le programme PASA2 financé par l’Union européenne, la France et l’Allemagne témoigne de l’engagement continu de l’équipe Europe aux côtés des populations guinéennes. Depuis plus d’une décennie, de nombreux projets et moyens significatifs ont été déployés en faveur de la gestion du secteur de la santé, des infrastructures, du renforcement des capacités sanitaires, d’achat d’équipements et médicaments ou encore de l’appui à la riposte aux épidémies comme le COVID-19 et Ébola.

Nous sommes arrivés à la fin de ce programme PASA2 et, même s’il reste encore du travail, nous sommes fiers des résultats notamment ceux concernant l’amélioration de la santé des mères et enfants.

Le renforcement de l’offre de soins est en bonne voie: des formations de qualité ont été dispensées à un grand nombre de personnels ; le suivi-évaluation a été renforcé grâce au monitorage amélioré et aux supervisions intégrées ; les investissements dans la construction, la réhabilitation et l’équipement des formations sanitaires doivent permettre de renforcer l’utilisation et la qualité des services de santé ; les approche innovantes menées dans le domaine numérique donnent également des résultats encourageants.

Sélectionné pour vous :  Guinée forestière : À la rencontre des premiers des Sciences Mathématiques et Expérimentales

Pour la réalisation des 15 centres de santé et de leur centaine de bâtiments, 11 entreprises locales ont été retenues, plus de 500 emplois directs financés, 95% du matériel ont été achetés localement. Ces structures sont toutes dotées d’installations solaires, d’eau, d’incinérateur pour les déchets et environ 400 arbres ont été plantés.
Il s’agit là d’une réussite dont nous pouvons tous en être fiers collectivement.

L’Union européenne et ses États membres poursuivront leur engagement dans le domaine de la santé. Nous travaillons actuellement avec le ministre de la santé sur un nouveau programme très ambitieux. Il aura pour objectif la mise en place d’une couverture de santé universelle qui permettra l’accès à un système de santé de qualité pour toutes les populations guinéennes. » a martelé l’ambassadrice de l’UE en Guinée.

 

N’zérékoré, Lanceï Naboun pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...