Sélectionné pour vous :  N’zérékoré : 77 malades indigents reçoivent leurs titres de prise en charge gratuite

Procès du 28 sept : le parquet demande la requalification des faits poursuivis en crime contre l’humanité

Ouvert depuis le 28 septembre 2022, le procès du massacre du 28 septembre 2009 risque de connaître une nouvelle étape très décisive. A l’audience de ce lundi, 04 mars 2024, le ministère public a demandé au Tribunal la requalification des faits poursuivis à l’encontre des accusés.

Après analyse des pièces du dossier et après avoir écouté les témoins qui sont passés à la barre, le parquet qui est la partie poursuivante, a estimé qu’il est nécessaire de procéder à une requalification des faits en crime contre l’humanité et autres formes de responsabilité pénale.

Sur la base de l’article 405 du Code de procédure pénale, le ministère public a déjà produit une réquisition écrite à cet effet et copie a été transmise à toutes les parties au procès.

De leur côté, les avocats de la partie civile se sentent réconfortés par cette réquisition du parquet. « Nous souscrivons entièrement à la démarche du parquet », a dit Me Amadou DS Bah.

Quant à la défense, aucune décision n’a été prise sur le champ. Les avocats des accusés ont demandé et obtenu le renvoi de l’affaire afin, selon eux, qu’ils puissent examiner la réquisition du parquet.

A rappeler que ces accusés sont poursuivis pour des faits de « meurtres, enlèvements, assassinats, tortures, séquestration, coups, blessures et violences volontaires, pillages, incendies volontaires, vol à main armée, entrave aux mesures d’assistance et de l’omission de porter secours, détention illicite de matériels de guerre, viol et complicité ».

 

Abdourahmane Pilimini Diallo pour siaminfos.com

Sélectionné pour vous :  Me Amadou Diallo répond à Mory Condé : « seul le Président...peut réquisitionner l'armée pour maintenir ou rétablir l'ordre public...»
Laisser une réponse
Share to...