Sélectionné pour vous :  Poursuite des audiences criminelles au TPI de Labé : plusieurs accusés condamnés à de lourdes peines

Projet Simandou: la junte guinéenne fait une invite aux entreprises françaises

Depuis un bon moment maintenant, le projet Simandou est inscrit dans les priorités des autorités guinéennes. D’ici 2040, le pouvoir de Conakry espère réaliser ce gigantesque projet. Cette semaine, le ministre du Plan et de la Coopération Internationale a été reçu par par Chrysoula Zacharopoulou, secrétaire d’État chargée des partenariats internationaux au ministère de l’Europe et des Affaires Étrangères, à Paris.
Une occasion qu’il a mise à profit pour financer une invite aux entreprises françaises : « Lors de cette rencontre, le ministre a demandé l’augmentation du quota de bourses universitaires pour la Guinée et a également plaidé pour le renforcement de l’enseignement technique. Ils ont aussi discuté du projet Simandou, invitant les entreprises françaises à s’impliquer dans ce projet stratégique et dans le développement du corridor du Simandou, crucial pour le développement économique de la Guinée. D’autres rencontres ont eu lieu avec des grands cabinets comme Lazard et Rothschild & Co pour accompagner la Guinée dans la notation souveraine et la levée de bonds sur le marché international. De plus, des discussions ont été menées avec le fonds d’investissement Meridiam, qui a exprimé son intérêt à investir dans les infrastructures en Guinée », rapporte le service de communication dudit département avant de conclure :
« Le ministre a enfin rencontré l’ancien Premier ministre béninois et chairman de SouthBridge, ainsi que le bureau de l’OCDE et Business France, pour discuter des opportunités de collaboration et de soutien aux projets de développement en Guinée. »

Mohamed Lamine Souaré pour Siaminfos.com 

Tél. : 627 56 46 67  / 660 23 01 03 

E-mail : souaremohamedlamine56@gmail.com

Sélectionné pour vous :  Poursuite des audiences criminelles au TPI de Labé : plusieurs accusés condamnés à de lourdes peines
Laisser une réponse
Share to...