Sélectionné pour vous :  Le ministre de la Justice menace: «Tout magistrat qui arrêtera les activités sera considéré comme celui qui a abandonné son poste »

Propos de Dr Dansa sur l’organisation des élections : le RPG dénonce un « langage de haine et de rancune »

Le RPG Arc-en-ciel a tenu son assemblée générale hebdomadaire ce samedi, 4 avril 2024 à son siège, à Gbessia. Au menu des débats, on pouvait retrouver sans surprise les propos de Dr Dansa Kourouma sur l’organisation des élections dans notre pays. Des propos qui choquent les cadres de l’ancien parti au pouvoir.

Le président du Conseil national de la transition a récemment pris part à la réunion de l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie ( APF), à Luxembourg. Dr Dansa Kourouma qui a représenté la Guinée à cette réunion de deux jours, a dit qu’il n’était pas nécessaire d’organiser des élections en Guinée si ce sont les mêmes qui gagnent. Pour les cadres du RPG Arc-en-ciel, ces propos découlent de la « haine et la rancune ».

« Vous avez suivi dernièrement les déclarations qui ne doivent pas sortir de ma bouche d’un responsable du pays. Quand un haut responsable du pays dit que  » à quoi sert d’organiser les élections où les mêmes sont les gagnants? ». Je crois que ça doit vous donner à réfléchir. Ça veut dire soit on a peur d’organiser les élections. Et pourquoi on a peur ? Qu’on nous le dise. Ou bien on ne veut même pas organiser les élections avec ceux qu’ils appellent devront gagner les élections. Donc, il y a une velléité d’exclusion qui se pointe à l’horizon. Mais, je pense que le peuple de Guinée n’acceptera pas l’exclusion. On a peur d’organiser les élections parce qu’on a peur de quitter le pouvoir. Ils doivent savoir qu’en démocratie, c’est le peuple qui donne le pouvoir à travers les élections. Il peut le donner plusieurs fois à un parti politique. Laissons le choix au peuple! », a dit Lansana Komara avant de poursuivre:

Sélectionné pour vous :  Guinée : la LGFP annonce la reprise du championnat national de ligue 1

« Nous pensons que le refus d’organiser les élections se trouvent ailleurs. Mais pas parce que tel ou tel va gagner plusieurs fois. Le constat est que nos actuelles autorités ne sont pas prêtes pour les élections et ne sont pas prêtes à quitter le pouvoir. Depuis le 5 septembre 2021, vous voyez qu’on utilise la force dans tous les domaines pour se maintenir au pouvoir. Le RPG Arc-En-Ciel dit non à l’utilisation de la force, de la violence sur ses militants. Dire qu’on ne peut pas organiser les élections quand on sait que c’est les mêmes qui vont l’emporter, c’est un langage de haine, de rancune. Nous demandons à ceux qui pensent de la sorte de sortir rapidement de ce genre de discours qui perturbe la transition, qui désoriente le chef de la transition », a lancé le secrétaire administratif du parti.

 

Ibrahima CAMARA siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...