Sélectionné pour vous :  Journalistes agressés par des militaires à Conakry : le SPPG met en garde contre les « signaux annonciateurs d’un climat de musellement des journalistes »

Réduction des partis politiques dans la nouvelle constitution: Makanera Kaké tire au bazooka sur Dr Dansa Kourouma

Dans une interview accordée récemment à nos confrères de Radio France Internationale (RFI), le président du Conseil national de la transition a parlé de la réduction des partis politiques en Guinée dans la Nouvelle Constitution. Dans cet entretien, Dr Dansa Kourouma fait savoir qu’au terme de la transition, certains partis politiques vont disparaître. Ce, à cause des critères qui seront définis dans cette nouvelle constitution de la Guinée. Une déclaration qui, depuis, continue de prêter à débat dans le paysage politique guinéen.
Interrogé par un reporter de Siaminfos.com jeudi, 6 juillet 2023, Alhoussein Makanera Kaké, président du Front national pour le développement dit ne pas être surpris de la sortie du président du CNT qui, selon lui, cherche à préserver son fauteuil.
« C’est une sortie calamiteuse. Vous le savez, ce n’est pas n’importe qui, qui peut communiquer. Quand on fait une loi, elle est impersonnelle. Elle frappe même le législateur. Donc, quand on veut faire une loi, on dit que c’est pour faire disparaitre les partis politiques, ce n’est plus une loi impersonnelle. L’objectif de la loi, ce n’est pas de faire disparaitre les partis politiques mais c’est de les amener à fonctionner normalement.
Ne soyez pas surpris de ces déclarations de Dansa Kourouma. Quand vous voulez occuper la place des partis politiques, vous vous n’avez pas de parti politique, il faut diaboliser les partis politiques pour pouvoir être à leur place. La place qu’il occupe n’est pas une place de quelqu’un de la société civile, c’est un poste éminemment politique. Vous voulez qu’il renforce les partis politiques pour qu’il perd ce qu’il a ? Il ne va pas le faire », réagit l’ancien ministre de la Communication.

Sélectionné pour vous :  Une délégation du CNSP reçue par le colonel Doumbouya : la Guinée rejoint-elle le Mali et le Burkina Faso dans la crise nigérienne ?

 

Ibrahima CAMARA pour siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...