Sélectionné pour vous :  Bilan économique du CNRD, crispation du climat sociopolitique, élections futures : cette mise au point d’Abdoulaye Soumah, universitaire et doctorant

Festivités de fin d’année : « Seul le Quai de Sandervalia servira de point d’embarquement pour les Îles de Loos » (ministre des Transports)

Une rencontre d’échanges a réuni vendredi, le ministre des Transports, le Haut commandant de la gendarmerie nationale, le directeur général de la police nationale et les autorités portuaires. Objectif, réfléchir sur l’ensemble des mesures sécuritaires à prendre lors des traversées en cette fin d’année mais également envisager des dispositions de sécurité en vue d’éviter les accidents en mer.

Le gouvernement guinéen envisage de renforcer le dispositif sécuritaire pour la traversée vers les îles de Loos en vue d’éviter des naufrages en mer. Pour cela, la fermeture des ports d’embarquement non sécurisés est l’une des solutions trouvées.

« Nous avons pris un certain nombre de mesures, notamment la mise à disposition du Quai d’embarquement de Sandervalia qui est un Quai sécuritaire où on peut accueillir plusieurs personnes pour la traversée notamment sur les îles de Loos. Nous allons faire en sorte que les autres ports d’embarquement qui ne sont pas dédiés véritablement à l’embarquement ou au voyage des passagers soient fermés pour que chacun vienne s’embarquer au niveau du Quai de Sandervalia qui est beaucoup plus sécuritaire », a laissé entendre Félix Lamah, ministre des Transports à la Télévision nationale.

A préciser qu’un grand bateau de 320 places ainsi que des bateaux de 80, 70 et 65 places, accompagnés de trois vedettes de 10 places chacune, assureront le transport. Sur le grand bateau, le prix est fixé à 7500 fg par personne.

 

Abdourahmane Pilimini Diallo pour siaminfos.com

Sélectionné pour vous :  Doko (Siguiri): un homme battu à mort par ses agresseurs, qui lui ont arraché un œil
Laisser une réponse
Share to...