Sélectionné pour vous :  Coach Morlaye Cissé à propos du Match d'ouverture Guinée-Maroc "On va venir jouer sans complexe... On doit tout laisser sur le terrain"

Siguiri : des jeunes dans la rue pour réclamer le départ immédiat du président de la délégation spéciale

Nombreux sont des jeunes de la commune urbaine de Siguiri à sortir massivement dans la matinée de ce mardi, 11 juillet 2023 pour réclamer le départ du président de la délégation spéciale le docteur Moussa Wodia Keita.

Selon nos informations, ces jeunes manifestants accusent l’autorité communale de la mauvaise gestion, la malversation financière, d’abus d’autorité, l’affinité dans l’attribution des marchés en ce qui concerne les projets initiés par la commune, a apprisble correspondant préfectoral de Siaminfos.com.

À en croire les témoignages de l’un des manifestants qui a requis l’anonymat, les jeunes sont frustrés contre le président de la délégation spéciale de la mauvaise gestion dont il fait preuve depuis son arrivée à la tête de la commune.

 »Nous sommes massivement sortis ce matin, nous les jeunes patriotes pour réclamer le départ de notre président de la délégation spéciale car il est en train de conduire aujourd’hui notre commune à l’abattoir à cause de sa mauvaise gestion et sa malversation financière à cela s’ajoute l’affinité dans l’attribution des marchés à travers des projets initiés par la commune. C’est tout ce qui a fait que nous les jeunes patriotes de Siguiri avons pris l’initiative de se lever pour sauver notre commune qui est en train d’être conduite tout droit à l’abattoir par son président. Vu tout ce qui se passe présentement sur le terrain, nous avons vite décidé de se lever ensemble pour arrêter l’hémorragie sans quoi notre commune risque d’aller en faillite et c’est ce qu’il faut éviter à tout prix. Déjà les sept conseillers ont adressé un recours administratif à monsieur le préfet dans lequel ils ont dénoncé la mauvaise gestion de Dr Moussa Wodia Keita et en même temps, la malversation financière qu’il  est en train de faire au niveau de la commune mais jusqu’à présent pas de suite favorable. Je veux dire que le préfet n’a ni suspendu les activités de la commune pour une vérification, ni organisé l’audite pour voir réellement la véracité des choses. À présent nous les jeunes patriotes avons maintenant décidé de prendre les choses en main pour garantir l’avenir de notre commune car nous n’avons plus confiance maintenant en monsieur le préfet dans ce dossier pour plusieurs raisons. Pour finir, nous demandons aux nouvelles autorités guinéennes de nous venir en aide pour remplacer rapidement le président de la délégation spéciale sinon il risque de tout détruire au lieu de construire », a martèlé ce jeune manifestant.

Sélectionné pour vous :  Doumbouya va-t-il rencontrer Alpha Condé en Turquie ? « Il n'en est pas question », selon Lansana Komara RPG

Aux dernières nouvelles les forces de l’ordre et de sécurité sont intervenues pour disperser la foule en faisant usage du gaz lacrymogène.

Il n’y a pas eu de l’incident majeur pour le moment mais les manifestants comptent poursuivre leur lutte jusqu’à la satisfaction de leur revendication.

 

 

Siguiri Mamadou, Koumana Diallo pour Siaminfos.com.

Laisser une réponse
Share to...