Sélectionné pour vous :  Construction des hôpitaux régionaux: ces suggestions du Pr Hassan Bah, président de la commission santé au CNT 

Siguiri : un jeune orpailleur perd la vie dans l’éboulement d’une mine d’or artisanale, à Didi

Moussa Tolno, âgé de 35 ans, marié et père d’un enfant a perdu la vie dans un l’éboulement. d’une mine d’or artisanale. Le drame s’est produit jeudi, 22 février 2024 et le corps n’a été extrait du sous-sol que dans la soirée de ce vendredi, 23 février 2024 à Didi, une sous-préfecture située à 65 kilomètres du centre ville de Siguiri. Selon nos informations, c’est grâce au courage de l’équipe de la croix rouge locale que le corps a été finalement récupéré.
Rencontré à l’hôpital préfectoral de Siguiri, Dr Abdoul Bachir Condé médecin légiste a expliqué au micro de Siaminfos.com les circonstances de cette tragédie : « Nous avons été informés par le poste de la gendarmerie de Didi d’un cas d’éboulement dans une mine d’or artisanale. Et très rapidement, le procureur nous a autorisé de se rendre sur les lieux pour s’enquérir des réalités et c’est ce qui fut fait. Quand nous nous sommes rendus sur les lieux, on a trouvé que la croix rouge de cette localité n’avait pas encore réussi à récupérer le corps. Donc, il a fallu 24 heures de recherche intense pour que le corps soit finalement extrait du sous-sol. Le défunt s’appelait Moussa Tolno âgé de 35 ans marié et père d’un enfant et originaire de la préfecture de Guéckedou en région forestière », nous a confié le médecin légiste.
Aux dernières nouvelles, sur instruction du procureur de la République près le tribunal de première, le corps de la victime a été rendu à ses parents pour son inhumation ce samedi, 24 février 2024.

Sélectionné pour vous :  Suspension de la participation de la défense au procès du 28 sept : le parquet s'engage "afin qu'ils aient accès à leurs clients dès aujourd'hui"

 

De Siguiri, Mamadou Koumana Diallo pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...