Sélectionné pour vous :  Faranah: tenue de la réunion de capitalisation des données sur les cas de violences basées sur le genre

Urgent : À Siguiri, une épidémie de diphtérie fait plusieurs morts à Naboun et Kouremalé (source)

Depuis maintenant plusieurs jours, la maladie diphtérie est en train de prendre de l’ampleur dans la préfecture aurifère de Siguiri. Cette maladie découverte il y a de cela quelque temps à Siguiri, est devenue une préoccupation pour la population car, elle est en train de se propager partout avec la détection de nombreux cas.

Après la sous-préfecture de Naboun, qui connaît présentement 5 cas dont 3 décès, la sous-préfecture de Kourémalé qui est située à 74 km du centre-ville de Siguiri, connaît également de nombreux cas. Cette zone située à la frontière entre la Guinée et la République du Mali compte de nos jours 20 cas de diphtérie dont 7 décès, a-t-on appris.

Alors dans le souci de lutter efficacement contre cette épidémie, une équipe de médecins sans Frontières séjourne dans la préfecture pour mieux sensibiliser les citoyens, apprend-on.
Joint par téléphone, un infirmier du centre de santé de Kouremalé qui a requis l’anonymat, a témoigné le passage des médecins sans Frontières et l’état actuel des malades.

« Il faut vraiment reconnaître qu’aujourd’hui, il y a la diphtérie à Kouremalé. L’équipe des médecins sans Frontières était venue ici pour une concertation, elle n’a pas voulu communiquer pour le moment. Les sensibilisations clandestines ont commencé. Le directeur préfectoral de la santé dit qu’il n’aurait pas eu l’ordre d’abord de communiquer sur l’épidémie. Parmi les 20 cas, 7 ont rendu l’âme. Le centre de santé a même envoyé certains malades à Siguiri et ceux-ci se portent bien pour le moment », a-t-il expliqué.
Selon nos informations obtenues d’une source locale, les citoyens de la préfecture de Siguiri notamment ceux des sous-préfectures de Kouremalé et Naboun sont aujourd’hui plongés dans une panique, à cause de la présence de cette maladie épidémique qui est en train de prendre une proportion inquiétante.
À suivre !

Sélectionné pour vous :  Cosa/Bantounka II : un conducteur de taxi moto assassiné par des bandits, sa moto emportée

 

Siguiri, Mamadou Koumana Diallo pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...