Sélectionné pour vous :  Célébration du 02 octobre en Guinée forestière : grandiose mobilisation de la population dans la région

Conakry : la commune de Kaloum ouvre sa premiere ZTT et son centre de valorisation des déchets plastiques

À l’occasion de la journée civique d’assainissement samedi 3 février 2024, l’agence nationale de l’assainissement et de la salubrité publique en collaboration avec les partenaires techniques et financiers et la coordination nationale des acteurs d’assainissement, a procédé à l’ouverture d’une zone de tri et de transit des déchets et un centre de valorisation des déchets plastiques dans la commune de Kaloum.

Pour cette occasion, Issa Diakité, directeur de l’ANASP a d’abord réitéré les remerciements du gouvernement à l’Union européenne qui a financé le projet avant d’évoquer l’engagement du gouvernement dans la gestion des déchets solides.

« L’ouverture de cette zone de tri et transit des déchets ainsi que du centre de valorisation à Kaloum complète les efforts sans précédent consentis ces dernières années pour améliorer le cadre de vie des populations, marquant du coup un jalon significatif dans notre quête commune de préserver notre planète pour les générations futures. La gestion efficace des déchets solides et liquides est au cœur de la vision de son excellence Monsieur le Président de la République, le Général Mamadi Doumbouya et de son gouvernement pour des villes de Guinée plus propres et plus durables. Conscientes des défis qui s’y rattachent, les autorités locales sont responsabilisées pleinement. Et au niveau de notre département qui assure la tutelle, des mesures concrètes sont envisagées pour consolider tous les acquis en la matière et renforcer le dynamisme crée dans ce secteur si important de la vie nationale.

La commune de Kaloum, centre administratif de la capitale, lieu d’implantation de cette infrastructure devra être à l’avant-garde de la réduction de l’empreinte écologique de notre pays. J’exhorte les citoyennes et citoyens à embrasser cette nouvelle ère de gestion des déchets avec enthousiasme et engagement. Ensemble, nous pouvons faire de Kaloum et de notre pays un exemple à suivre en matière de durabilité environnementale », indique Issa Diakité.

Pour sa part, le maire de la commune de Kaloum, Gassimou Soumah a invité les citoyens à faire bon usage de cette zone de tri.

Sélectionné pour vous :  Tournoi UFOA U20 : Le Syli féminin commence par un match nul face à la Sierra Leone

« Par ma voix, la population bénéficiaire et tous les acteurs sur toute la chaîne d’assainissement félicitent et remercient infiniment l’Union Européenne et Enabel/Sanita Villes Propres et tous ceux qui de près ou de loin, se sont investis pour la résolution d’un problème crucial auquel les Kaloumka étaient confrontés. Par conséquent, nous réitérons notre engagement à assurer le bon fonctionnement de ces bijoux, les viabiliser et les sécuriser.

Je profite de cette opportunité pour inviter tous les citoyens et citoyennes de Kaloum à l’esprit de civisme et de patriotisme. A chaque ménage, aux commerciaux, restaurateurs, hôteliers, il faut s’abonner à une PME de pré- collecte dans son quartier afin d’éviter de jeter les ordures dans les caniveaux, les places publiques et les bordures de mer. Cet acte civique nous permettra à coup sûr de rendre cette commune une ville où il fait bon vivre. Sachant qu’elle est le centre-ville où se trouve le siège de l’administration centrale et ceux de la plupart des institutions nationales et internationales », a indiqué le maire.

Chez des acteurs de l’assainissement, la joie est immense. C’est pour cette raison que Sékou Keïta, président de la coordination nationale des acteurs d’assainissement a interpellé les PME de pré-collecte sur le respect des contrats de prestation.

« C’est pour moi un sentiment de joie, de fierté et pour l’ensemble des PME de pre-collecte. Kaloum, la vitrine de la capitale, il n’y avait ni point de regroupement digne de nom, ni ZTT. Si par la grâce de Dieu à travers Sanita villes propres 1, les PME ont bénéficié de ce bijou pour la gestion des déchets, je pense que c’est un grand soulagement. Aux PME de pre collecte, de respecter les contrats avec les ménages. Et aux ménages de s’abonner », a lancé Sékou Keïta.

 

Ibrahima CAMARA pour siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...