Sélectionné pour vous :  Faranah : les populations organisent un festin pour célébrer la réhabilitation de l'axe Faranah-Banfèlè

Suspension de la participation de la défense au procès du 28 sept : le parquet s’engage « afin qu’ils aient accès à leurs clients dès aujourd’hui »

Les avocats engagés dans la défense des accusés du massacre du 28 septembre 2009 ont suspendu leur participation au procès. Ils disent n’avoir pas accès à leurs clients à la maison centrale de Conakry depuis l’événement du 04 novembre relatif à l’attaque de cette maison de détention par un commando entraînant l’exfiltration des lieux de quatre accusés dans ce dossier.

A l’ouverture de l’audience de ce lundi, 27 novembre 2023, le parquet de Dixinn en charge du dossier à travers le procureur de la République s’est dit surpris de cette démarche des avocats de la défense.

« Monsieur le président, du côté du parquet, nous sommes quelque peu surpris que cela ne soit pas porté de manière formelle à l’attention de votre juridiction. Nul n’ignore que la nuit du 04 novembre, il y a eu un événement inédit à la maison centrale de Conakry qui a conduit à l’exfiltration de quatre accusés de ce procès. Pouvions-nous rester avec le statuquo, à ne pas prendre des dispositions pour ne pas que cela arrive à nouveau ? Je dis non! Des dispositions sécuritaires ont été prises à la maison centrale de Conakry. A l’occasion d’une de vos audiences ici, les conseils des accusés ont effleuré cette question pour dire qu’ils rencontraient des difficultés pour avoir accès à leurs clients. Il ne vous a pas été dit qu’ils ne rencontraient pas leurs clients. Ce n’est qu’hier par un communiqué non signé, par voie de presse que la plupart d’entre nous et de nos concitoyens ont appris que les avocats entendent boycotter les audiences jusqu’à ce qu’ils aient accès à leurs clients », a dit le procureur Algassimou Diallo avant de continuer:

Sélectionné pour vous :  Restriction des réseaux sociaux en Guinée : « Les réseaux sociaux ne sont pas du tout un droit » (porte-parole du gouvernement)

« On aurait dû saisir votre tribunal pour exposer de manière claire cette inquiétude là, pour vous dire franchement qu’ils ne rencontraient pas leurs clients au lieu de dire qu’ils rencontraient des difficultés pour avoir accès à leurs clients. C’est deux choses qui sont bien différentes », a-t-il déclaré.

A présent que cela a été porté à la connaissance du Tribunal, le droit de la défense étant sacré, le Chef du parquet du Tribunal de première instance de Dixinn s’engage à prendre toutes les dispositions nécessaires pour que les avocats aient accès à leurs clients.

« Nous employerons à ce que les avocats constitués pour la défense des accusés aient accès à leurs clients au sein de l’univers carcéral. Et ça, dès aujourd’hui. Donc si ce n’est que ça, nous vous prions de renvoyer cette audience à demain pour que des dispositions idoines soient prises afin qu’ils puissent rencontrer leurs clients », a dit le procureur.

Par ailleurs, le procureur Algassimou Diallo invite tous les acteurs impliqués dans le cadre de ce procès d’envergure internationale de savoir raison gardée et de faciliter la bonne continuation du procès.

 

Abdourahmane Pilimini Diallo pour siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...