Sélectionné pour vous :  Menaces de Charles Wright contre les magistrats grévistes : « Ce ne sont pas ces menaces qui peuvent nous faire reculer » (porte-parole AMG)

Table ronde de Dubaï : les cadres du RPG se moquent de l’annonce de financement obtenue par la délégation guinéenne

Cette semaine le gouvernement guinéen a pris part à la table ronde de Dubaï où d’ailleurs il a obtenu des promesses de contribution de financement à hauteur de 7 milliards de dollars américains de la part des bailleurs. À l’assemblée générale hebdomadaire du RPG Arc-en-ciel de ce samedi, 17 février 2024, le sujet était au centre des débats.

Aboubacar Sidiki Touré, président de la jeunesse du parti, a expliqué les raisons qui, selon lui, ont amené le gouvernement à prendre part à cette table ronde.

« Le secteur minier est devenu de la pagaille en Guinée. Aujourd’hui, y a des entreprises qui se permettent sans permis d’exploitation d’aller dans les mines pour exploiter les mines au nom des tierces. C’est extrêmement grave. Et pour la première fois dans l’histoire de notre pays qu’une décision officielle soit prise pour augmenter le prix des denrées alimentaires. On passe de mal à pire. Vous avez vu que les femmes de Coronthie se sont finalement levées pour revendiquer leur droit parce qu’on leur avait promis qu’elles allaient être indemnisées après l’incendie du dépôt. Ça n’a pas été fait. Comme ils ont vu la situation, ils ne savent pas quel est le trou qu’il faut boucher, ils ont répondu au forum qui s’organise chaque année à Dubaï « , dit-il avant de poursuivre:

« C’est à cause de la participation à ce forum très malheureusement qu’il y a eu clash entre le ministre de la Justice et le Premier ministre. Parce que certains cadres dans le secteur économique devaient prendre part à ce forum et lui, il a estimé de par le passé qu’il avait interdit les DAF de sortir. Donc personne ne devait sortir, alors que le Premier ministre devait prendre part à ce forum. Ils sont allés néanmoins et ils ont selon eux reçu des promesses d’investissement de 7 milliards de dollars. Aujourd’hui, c’est ce qu’on est en train de dire dans les médias. Qu’est-ce qu’ils sont allés dire là-bas? Qu’ils sont dans un programme intérimaire et que ce programme intérimaire a besoin de financement. Ils ont installé tout ce qu’ils voulaient étaler et aujourd’hui ils se disent qu’ils sont forts parce qu’ils sont allés déboucher des milliards de dollars. C’est une façon de calmer la population et vous avez vu depuis leur arrivée également, ils se sont activés sur les projets qui étaient déjà financés et dont les travaux avaient commencé au temps du professeur Alpha Condé », a dit Sidiki Touré, président de la jeunesse du parti.

Sélectionné pour vous :  Menaces de Charles Wright contre les magistrats grévistes : « Ce ne sont pas ces menaces qui peuvent nous faire reculer » (porte-parole AMG)

 

Ibrahima CAMARA pour siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...