Sélectionné pour vous :  Incendie du dépôt d'hydrocarbures : Ce que l'OGDH demande aux autorités pour une sortie rapide de crise

Tougué: le domicile du président du district de Konah II attaqué par des bandits lourdement armés, plus de 100 millions gnf emportés

Des hommes armés de gourdins et autres armes blanches, ont fait irruption au domicile du président du district de Konah II, au centre de la Commune rurale de Konah, dans la préfecture de Tougué. L’acte s’est passé dans la nuit du lundi, 10 juillet 2023 aux environs de 22h 30, a rapporté le correspondant de Siaminfos.com basé à Labé. Selon nos informations, les assaillants ont réussi à emporter plus de 100 millions de francs guinéens et trois téléphones portables.

Interrogé au lendemain de cette attaque, le maire de la commune rurale de Konah, Elhadj Mamadou Malal Baldé a révélé quelques détails.
« Hier lundi aux environs de 22h 30, des bandits ont défoncé la porte du domicile de Boubacar Kolenké, le président du district de Kona 2 et qui évolue aussi dans le transfert d’argent électronique et s’y sont introduits. Il venait à peine de s’endormir après avoir passé un bon moment devant la télévision. Ils l’ont surpris et l’ont administré des coups de gourdins à la tête. Donc il s’est vu dans l’obligation de faire sortir le sac d’argent du buffet et leur remettre le sac. Il ne s’agit pas d’un petit groupe parce que ces bandits étaient scindés en de petits groupes. Certains étaient dehors et d’autres au niveau de la route », a-t-il expliqué.


Abdoul Karim Baldé, proche de la victime et vice-président du district, a donné des précisions par rapport au montant emporté et l’état de santé de la victime.
« Il a été atteint à la tête avec un gourdin mais il va bien après avoir bénéficié de soins. Selon la victime, il y avait dans ce sac plus de 100 millions de francs guinéens sans parler d’une somme qu’il n’avait pas comptabilisée. En tout, il y a plus de 100 millions de francs dans ce sac. Et même ce téléphone avec lequel nous communiquons a échappé parce qu’il l’avait éteint. Nous demandons donc aux autorités de nous aider parce que nous avons la peur au ventre à chaque moment. Nous n’avons que deux gendarmes pour toute une sous-préfecture qui a 8 districts », a-t-il indiqué.

Sélectionné pour vous :  Kaloum : timide reprise des cours ce mardi dans les écoles après l'incendie au dépôt d'hydrocarbures

 

 

Labé, Bachir Diallo pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...