Sélectionné pour vous :  Rencontre des enseignants contractuels avec Guillaume Hawing : "Sans les arriérés, il n'y aura pas de cours"

Tournoi des détenus à la maison centrale : Ce qu’en dit Mamadou Kaly Diallo de la Baïonnette intelligente

L’organisation du tournoi doté du trophée Alphonse Charles Wright dans l’enceinte de la maison centrale de Conakry fait face à une vague de polémiques et d’indignations depuis sa finale qui s’est jouée hier mardi, 05 septembre 2023. Ce qui intrigue certains observateurs, c’est le fait que les accusés non les moindres des évènements du 28 septembre 2009 soient mêlés à cet événement. Il s’agit du capitaine Moussa Dadis Camara et son ancien aide de camp, Aboubacar Sidiki Diakité, Toumba qui ont assuré la présidence d’honneur et le parrainage de cette initiative. Cependant, pour le responsable de la démocratie sans violances, baïonnette intelligente, cette initiative n’est pas mauvaise en soi.

Il s’agit d’un tournoi de football dont Aboubacar Toumba Diakité a été parrain et Moussa Dadis Camara, le président d’honneur. Cet événement s’est déroulé dans l’enceinte de la maison centrale au moment où le procès du massacre du 28 septembre 2009 est loin de connaître son dénouement. Cela peut-il avoir un effet sur les victimes ? Mamadou Kaly Diallo, activiste des droits des droits de l’homme que nous avons interrogé ce mercredi, 06 septembre, 2023 à cet effet, tente d’apporter une réponse.

« Je pense que les victimes des évènements du 28 septembre pourraient s’inquiéter d’une telle initiative, surtout qu’en voyant le ministre garde des sceaux à cet effet. Mais, je crois que ce sont des genres d’initiatives à saluer au niveau des centres de détention pourvu qu’elles ne soient pas une affaire pour l’opinion. Nous le disions souvent en matière des droits de l’homme, on n’envoie pas un détenu en prison pour le détruire. Dans les conditions normales, un détenu n’est privé que de sa liberté d’aller et de venir. Alors si cette activité comme ils l’ont dit s’inscrit dans le cadre de la détente, de la réconciliation des détenus et de l’amélioration des conditions de détention, je pense que ce n’est pas mauvais », a-t-il fait savoir avant d’ajouter ceci :
« J’ose espérer que cela n’aura pas un impact sur le processus du déroulement du procès des évènements du 28 septembre 2009 », a-t-il mis en garde.

Sélectionné pour vous :  Koyamah/ Macenta : Des chenilles légionnaires posent leurs valises et font des ravages

 

Cheick Fantamadi pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...