Sélectionné pour vous :  N'zérékoré : Le centre de traitement de l'ulcère de Buruli inaugure son tout premier point d'eau potable

À quand le paiement des arriérés de salaire aux enseignants contractuels ? Ce qu’en dit Ansa Diawara du MEPU-A

« Beaucoup d’enseignants contractuels sont décédés sans leur salaire, d’autres sont très malades, affamés et sont misérablement traités. Ce, par la faute des autorités en charge de leur situation ». Ce sont des révélations et accusations faites la semaine dernière par le coordinateur national des enseignants contractuels de Guinée. Selon Alseny Mabinty Camara, le gouvernement guinéen à travers les ministères de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation et de l’Enseignement Pré-universitaire et de l’Alphabétisation se prépare à conditionner le paiement de leurs arriérés de salaire à la reprise des cours l’année prochaine. Ce qui sonne comme une manipulation pour sa corporation.

Pour en savoir où en sommes-nous dans cette affaire de paiement des arriérés de salaire des enseignants contractuels, nous avons interrogé le porte-parole du MEPU-A. Mohamed Ansa Diawara rassure que les dispositions sont en train d’être prises par le département en charge du dossier pour satisfaire ces enseignants contractuels.

« Les mois d’arriérés ne constituent pas une revendication en tant que telle, c’est un droit. Et je dis que ce droit va leur être payé, parce que le gouvernement s’est engagé à les payer. Et au fur et à mesure, d’ici l’ouverture, le MATD est en train de prendre des dispositions pour que ces primes là soient payées, parce qu’honnêtement, ils ont travaillé durant l’année. Et nous, nous sommes leurs avocats et nous sommes érigés derrière eux et à côté d’eux pour que tout cela soit fait », a laissé entendre le porte-parole du MEPU-A au micro de Siaminfos.com

 

Cheick Fantamadi pour siaminfos.com

Sélectionné pour vous :  Kankan. Elhadj Karamo Bangaly a-t-il refusé de prier sur le corps de l'ex première Dame, Djènè Kaba ?
Laisser une réponse
Share to...