Sélectionné pour vous :  Alphonse Charles Wright répond à Me Mohamed Traoré : « Je ne reporterai aucun arrêté qui a été pris dans la légalité »

Abdoulaye Bah répond à Ousmane Gaoual Diallo: « Nous étions nous-mêmes il y a trois ans de cela, victimes du régime défunt »

Le porte-parole du gouvernement a animé une conférence de presse la semaine dernière à Kaloum. Une conférence au cours de laquelle, Ousmane Gaoual Diallo a nié l’existence des détenus politiques en Guinée, mais aussi d’exilés politiques. Des propos qui ne sont pas du goût des responsables de l’union des forces démocratiques de Guinée. C’est le cas de Abdoulaye Bah, qui semble ne pas être surpris des propos de son ancien collaborateur.
A en croire l’ancien président de la délégation spéciale de Kindia, « il y a un adage qui dit en français que la bouche qui n’a pas de menace derrière elle est libre de dire ce qu’elle veut. C’est dommage d’entendre cela. Nous étions nous-mêmes il y a trois ans de cela, victimes du régime défunt. Et si aujourd’hui, nous entendons de pareils propos, bien évidemment, c’est malheureux. Mais qu’est-ce que vous voulez ? C’est la Guinée. On change de veste comme il y a autant de couleurs. Mais l’histoire est ce qu’elle est. Et la vérité, elle est immuable », rappelle Abdoulaye Bah.

Ibrahima CAMARA pour siaminfos.com
622750332

Sélectionné pour vous :  Débrayage de certains magistrats : "Cet appel à la grève met en péril l'État de droit ! "Marwane Baldé ( Procureur de Labé)
Laisser une réponse
Share to...