Sélectionné pour vous :  Boké: Plus de 478 kg de chanvre indien saisis dans un minibus dont le chauffeur a pris la fuite

Campagne agricole 2023: Réception d’une importante quantité d’engrais en Guinée forestière

Pour atteindre l’autosuffisance alimentaire dans le pays, le gouvernement guinéen à travers le ministère de l’agriculture et de l’élevage s’est engagé à renforcer la chaîne de production agricole. Ainsi, pour faciliter l’obtention des intrants agricoles aux paysans, un vaste processus d’approvisionnement en intrants et à moindre coût est lancé sur tout le territoire.

À Guéckédou, les autorités administratives et représentants des organisations paysannes viennent de réceptionner une importante quantité d’engrais et autres produits agricoles.

« Il s’agit d’acquérir une quantité importante d’engrais afin de permettre aux paysans d’améliorer leurs rendements, » explique Aboubacar Demba SAMOURA, Directeur national de l’agriculture.

Pour accroître la productivité agricole en République de Guinée, le ministère de l’agriculture et de l’élevage s’est engagé à fournir aux paysans des intrants agricoles et l’accompagnement technique nécessaire afin d’améliorer les rendements.

« Cette qualité d’engrais que nous venons de livrer est indispensable pour les cultures vivrières. Cette dotation provient du projet d’urgence alimentaire », a indiqué Ousmane KABA, fournisseur d’intrants agricoles.

Porte d’entrée de la région administrative de N’zérékoré, c’est à Guéckédou que cet appui en intrants a été réceptionné par les autorités et les représentants des organisations paysannes de la Guinée forestière. Cet appui du gouvernement intervient, quelques semaines seulement après la réception de plusieurs milliers de litres d’herbicides sélectifs à N’zérékoré.

« Au nom des braves populations, nous nous engageons que la confiance qui a été placée en mettant ces quantités à notre disposition que ces quantités vont être utilisées à bon échéant et elles ne vont pas se retrouver sur le marché parallèle pour être trafiquées, » rassure le Gouverneur de la région administrative de N’zérékoré, le Contrôleur général de police Lamine Kéïta

Sélectionné pour vous :  Poursuite des audiences criminelles au TPI de Labé : plusieurs accusés condamnés à de lourdes peines

Si le pays est classé deuxième producteur de riz en Afrique de l’ouest après le Nigeria par la Banque mondiale à l’issue de la dernière campagne agricole, la Guinée voudrait améliorer ses performances. D’où cet engagement sans faille de l’État à renforcer la chaîne de production à tous les niveaux.

 

N’zérékoré, Lanceï Naboun pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...