Sélectionné pour vous :  Yamoussa Bangoura du SAJED : « La Guinée n’est pas seulement une zone de consommation de la drogue, elle est également une zone de transit…» (interview)

Hausse du prix d’oignon en Guinée: cette solution que le ministre de l’Agriculture envisage pour inverser la tendance

Avec la cherté du prix de l’oignon ces derniers temps dans le pays, les autorités guinéennes veulent davantage s’impliquer dans la production de l’oignon dont le sac se négocie actuellement entre 550 000 et 700 000 francs guinéens. Interrogé ce jeudi, 3 août 2023, le ministre de l’Agriculture et de l’Élevage a donné des détails sur cette initiative du gouvernement.

A en croire Mamoudou Nagnalen Barry, la Guinée est sur un plan de production d’oignon en quantité. Et, des discussions sont déjà en cours avec des opérateurs privés pour ce faire.

« L’oignon, c’est une question triste. La Guinée est faible productrice de l’oignon. Actuellement, nous sommes sur un plan d’oignon parce que nous partons par filière. Nous ciblons le mois de mars pour avoir une production plus grande d’oignon par la Guinée. Mais à date, c’est très triste que quand y a un problème d’oignon on parle beaucoup plus aux importateurs. Normalement quand y a un problème d’oignon, on doit parler aux producteurs, on doit parler au ministère de l’Agriculture. Jusqu’à présent, notre production d’oignon est très faible, nous sommes sur un plan d’oignon, nous avons des opérateurs privés avec lesquels on est en discussions pour pouvoir faire des centaines de tonnes d’oignons. À partir de mars et avril, nous comptons avoir une meilleure maîtrise de notre production d’oignon », a fait savoir le ministre.

 

Ibrahima CAMARA pour siaminfos.com

Sélectionné pour vous :  Le coach du Sily U23 limogé: "J'aurais souhaité qu'on lui donne une dernière chance pour se racheter" (consultant Thierno Saïdou Diakité)
Laisser une réponse
Share to...