Sélectionné pour vous :  Chute mortelle d'un jeune à Sandervalia : le ministre de la Justice met en garde contre toute forme de justice par voie de violence

Célébration de la journée du 08 mars: à la rencontre de la présidente de la coopérative des teinturières de Kindia 

Les préparatifs de la journée internationale des droits des femmes vont bon train à Kindia. À la coopérative des teinturières par exemple, l’heure est à la production du tissu Kendili pour accueillir le président guinéen de la transition qui est annoncé dans cette ville des agrumes le 08 mars prochain. Pour ce faire, ces femmes mettent les bouchées doubles pour être dans le timing. En tout cas, c’est ce qu’a fait savoir ce mercredi, 06 mars Hadja Nana Keita, présidente de la coopérative des teinturières de Kindia.

 

Selon notre interlocutrice, la fête du 08 est d’une grande portée pour les femmes de Kindia.

« Tout d’abord, nous sommes très contentes et très ravies de célébrer cette fête car c’est notre fête. Et, nous sommes ravies aussi d’apprendre que le président viendra fêter avec nous. Il a laissé toutes les régions pour choisir Kindia pour fêter avec nous. On est dépassées de joie. Nous, en ce qui concerne la coopérative des teinturières de Kindia, sommes en train de travailler nuit et jour pour satisfaire nos clients. Ici, tout le monde est en mouvement pour produire le Kendili de qualité.

Nous avons la commande des ONG, des particuliers et nous devons produire aussi ce qu’on doit exposer. Il y a d’autres aussi qui viennent acheter. Mais ce que je vais dire au président, les femmes de Kindia se préparent pour cette fête. Donc, si tout va bien, il va voir les femmes de Kania ce jour », promet-elle avant de renchérir sur le choix du Kendili comme tenue de fête pour la célébration du 08 mars.

Sélectionné pour vous :  Parti se soigner à l'étranger, Michel Kamano n'est toujours pas revenu : "nous n'avons pas des renseignements précis sur sa situation" (parquet)

« Le choix du tissu Kendili comme tenue de fête, cela démontre que les autorités s’intéressent à ce que nous faisons. Donc valoriser notre travail, ça nous va droit au cœur parce qu’en Guinée, c’est les femmes de kindia qui sont reconnues pour la fabrication du tissu Kendili. Donc, cela va nous permettre de faire la promotion de notre tissu, mais aussi d’avoir un peu d’économies », dit-elle.

Au-delà de cette qualité de production appréciée de tous, ces teinturières disent rencontrer des difficultés dans l’obtention des produits qui concourent à la fabrication de ce tissu. C’est pour cette raison que la présidente de la coopérative des teinturières demande à l’Etat guinéen de créer des conditions favorables pour la bonne production et la vente de leurs produits.

 

Kindia, Sam Diallo pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...