Sélectionné pour vous :  Lomé (Togo) : la Guinéenne Pre Fatoumata Binta Diallo portée à la tête du Collège Ouest-africain des chirurgiens

Incendie au collège de Koubia: le directeur préfectoral de l’éducation parle d’un « acte criminel »

Un incendie d’origine inconnue s’est emparé d’une bonne partie du collège de Koubia centre ce mercredi, 6 mars 2024. Selon nos informations obtenues d’une source locale, des dégâts matériels sont à déplorer. Car, des documents pédagogiques, des dossiers des candidats au BEPC, y compris quelques salles de classe ont été réduits en cendres par cet incendie.

Interrogé , Mamadou Oury Sow, directeur préfectoral de l’éducation de koubia a révélé les circonstances dans lesquelles, il a été informé du sinistre.

« C’est effectif, le collège de Koubia le plus grand d’ailleurs a pris feu aux environs de 4 h du matin. Le principal a essayé de me joindre mais en vain. Et par la suite, il est venu me trouver à la maison. Quand nous sommes arrivés , nous avons vu les flammes. Le feu a commencé par la direction avant de s’attaquer aux salles de classe. Une salle de classe ainsi que la direction du collège ont été complètement calcinées. Le feu a attaqué une autre salle de classe mais grâce au concours des citoyens le pire a été évité. Nous n’avons ni gardien, ni électricité et il n’y avait pas de gaz à l’intérieur de l’établissement pour dire que le feu serait venu de ces matériels », a-t-il expliqué.


Pour le DPE de Koubia, cet incendie est d’origine criminelle.

« Je suis persuadé que le feu est venu de l’extérieur et c’est donc d’origine criminelle. Le bilan est énorme parce que nous avons perdu des livrets, des meubles, des documents pédagogiques. Même les livrets des candidats au BEPC ont été incendiés. Tout ce qui se trouvait aussi dans la direction a été aussi réduit en cendres par les flammes. C’est juste au niveau de la deuxième salle de classe que nous avons pu faire sortir quelques table-bancs. Hormis ces bancs, tout le matériel et les documents pédagogiques ont été réduits en cendres. Le feu a été finalement maîtrisé grâce au concours du préfet, des agents de sécurité et citoyens venus de divers horizons. Nous allons mener des enquêtes pour pouvoir retrouver le ou les auteurs de cet acte criminel », a-t-il promis.

Sélectionné pour vous :  Thierno Monénembo très fâché: "Les Guinéens ne savent rien faire d’autre que de fabriquer des dictateurs, c’est le moment ou jamais d’agir"

Labé, Bachir Diallo pour siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...