Sélectionné pour vous :  Urgent : le mouvement syndical décide d'aller en grève

Célébration de la journée de l’artisanat à Labé : Des expositions d’oeuvres d’art au gouvernorat

Le monde célèbre ce lundi, 10 juin 2024, la journée internationale de l’artisanat. Cette journée est une occasion pour faire le point sur les avancées réalisées dans le secteur. À Labe, c’est le gouvernorat qui a servi de cadre à l’exposition des œuvres d’art, en présence des autorités régionales et des artisans de la préfecture.

Khalidou Dieng, président de la fédération préfectorale des artisans de Labé est revenu sur la portée de la journée.

« Nous sommes ici à l’occasion de la fête internationale de l’artisanat. Donc, nous avons voulu convier certains de nos meilleurs artisans pour venir présenter un échantillon des produits que nous faisons. Vous avez vu des produits de la transformation alimentaire notamment des chips, de la confiture, bref diverses produits alimentaires et des tissus traditionnels. Il y a le textile avec la labellisation du Leppi. Il y a des peintres calligraphes qui ont présenté des tableaux vraiment attirants. Les boulangers ont fait de même, ainsi que les femmes balayeuses. C’est les artisans qui boustent le développement dans un pays. Pour nous, c’est un tournant décisif pour le développement du secteur de l’artisanat en Guinée. Je lance un appel à tous les artisans non seulement sur la production de qualité et surtout la vente de l’image des produits guinéens à l’étranger », a-t-il fait savoir.

Mamadou Pethè Diallo, tisserand de profession, dit avoir commencé cette activité depuis 1979. Cependant, il faut cas des difficultés qu’il rencontre au quotidien tout en précisant que c’est la première fois qu’il participe à une journée internationale de l’artisanat.

Sélectionné pour vous :  N'zérékoré: le Centre de Recherche et de Documentation pour l'environnement lance sa bibliothèque numérique

« Je suis très content de cette journée parce que c’est ma première fois de participer à une telle activité à Labé. J’ai commencé à tisser depuis en 1979. À date, je ne peux pas vous dire combien de jeunes j’ai formé dans ce métier. L’une des difficultés, c’est le financement. Je lance donc un appel aux autorités de la transition de nous aider pour avoir un financement et pouvoir produire nos articles », a-t-il demandé.

Pour sa part, le gouverneur de région, colonel Robert Soumah s’est réjoui de cette exposition, tout en rappellent que ces artisans sont les gardiens de nos valeurs traditionnelles.

« C’est le moment d’apprécier et de remercier nos artisans qui sont aussi les gardiens de nos galeries traditionnelles. Dans la création ou la créativité, ils font ressortir l’histoire et l’authenticité africaines. Je viens de voir un tableau vraiment magnifique qui représente la femme africaine. Je vais demander aux administrateurs d’accepter d’acheter les produits artisanaux de chez nous pour donner le courage à nos frères et sœurs », a-t-il lancé.

A rappeler que c’est une première que cette journée internationale de l’artisanat se tienne à Labé.

Labé, Bachir Diallo pour siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...