Sélectionné pour vous :  Fête internationale du travail en Guinée : la journée du lundi 1er mai déclarée fériée, chômée et payée

Conakry dans l’obscurité : « C’est avec regret que nous vivons cette situation, c’est de la tromperie tout ça », dixit Marc Yombouno

Depuis quelque temps, le pays est confronté à un manque du courant électrique. À l’assemblée générale hebdomadaire du RPG Arc-en-ciel de ce samedi, 16 mars 2024, la question a été abordée par les responsables du parti. Se prononçant sur la question, Marc Yombouno a exprimé son regret face à la situation, tout en apportant des explications.

« C’est vraiment avec regret que nous vivons cette situation. Tout ça, c’est de la tromperie. On a dit à la population que le bateau que le professeur avait négocié pour faire une déserte normale dans la capitale, que c’était une source de détournements. C’était pourtant bien calculé. Bien-sûr qu’on a Kaleta, on a Souapiti, Amaria était en construction. Mais, il faut noter que les dispositifs de transport n’étaient pas conformes à la production. C’est pourquoi les techniciens ont calculé qu’il faut avoir des sources d’appoint pour juguler le manque qui ne serait pas donné par ces barrages », indique l’ancien ministre avant de poursuivre:

« Ils sont venus sans analyse, sans diagnostic. Même si on n’aimait pas le professeur Alpha Condé, mais ce qu’il a fait du bien, il fallait d’abord analyser, maintenir ce qu’il a fait du bien, rejeter le mauvais et trouver la solution. Aujourd’hui c’est des problèmes en plein ramadan et carême avec cette chaleur, les gens passent la journée sans courant. Les petits métiers sont morts aujourd’hui », dixit Marc Yombouno.

 

Ibrahima CAMARA pour Siaminfos.com

Sélectionné pour vous :  Page noire : l'artiste Mama Diabaté "La Biche du Manding" est décédée à l'hôpital Sino-guinéen
Laisser une réponse
Share to...