Sélectionné pour vous :  Manif des Forces Vives du 05 septembre : les lettres d'information déposées dans les  communes concernées 

Dubreka: la ministre de l’Environnement lance la Campagne nationale de reboisement 2023

C’est la commune urbaine de Dubréka située à environ 50 kilomètres de Conakry, qui a servi de cadre ce samedi, 29 juillet 2023 au lancement de la campagne nationale de reboisement. Présidée par la ministre de l’Environnement et du Développement Durable, la cérémonie de lancement a connu une grande mobilisation des citoyens de cette localité, les autorités locales et administratives, ainsi que les responsables du ministère.

Dans son discours de circonstances, Hadja Safiatou Diallo a tenu d’abord à rappeler les problèmes qui ruinent l’environnement dans notre pays.

« Il me paraît important de souligner ici, qu’en dépit de la variété des formations forestières, propres aux quatre régions naturelles, la mangrove continue d’être agressée par les actions de l’Homme. C’est autant dire que les défrichements culturaux inadaptés, les feux de brousse récurrents, la carbonisation à outrance et la coupe abusive et incontrôlée du bois sont entre autres, des facteurs qui contribuent énormément à la réduction de la couverture végétale dans notre pays provoquant ainsi, les menaces sur nos forêts, l’appauvrissement des écosystèmes, le dérèglement climatique et les risques de catastrophes naturelles. Pour Inverser la tendance, mon ministère a jugé utile d’assurer sous l’égide du gouvernement, la mise en œuvre d’un programme participatif de restauration du couvert végétal basé sur la composante information, sensibilisation et éducation du public soutenu par une vaste activité de mise en terre des plants », a déclare la ministre.

Le thème choisi cette année pour le lancement des opérations est : « Planter et Protéger plus ». Et pour la cheffe de département, cela s’inscrit  » résolument dans la dynamique de mise en œuvre de sa lettre de mission et de l’atteinte des objectifs de notre contrat de performance qui consiste entre autres à restaurer et reboiser les zones écologiques sensibles, la campagne de reboisement de 2023, se fera à l’échelle nationale 261 sites dégradés ont été ciblés et 3 000000 de plants seront mis en terre et entretenus. Pour y parvenir Plusieurs ONG aux niveaux local et national ainsi que les services techniques déconcentrés du Ministère ont été mobilisés dans les 33 préfectures et la zone spéciale de Conakry. Les capacités opérationnelles de tous ces acteurs seront renforcées pour le suivi, l’entretien et la protection des sites réhabilités », a-t-elle fait savoir avant d’attirer l’attention des uns et des autres:

Sélectionné pour vous :  Adoption des statuts de la Féguifot : « Est-ce que c'est parce qu'il y a eu pression de la part du gouvernement », s'interroge un journaliste sportif

« J’en appelle donc à l’esprit patriotique de chaque guinéenne et guinéen à s’investir en faveur de la protection des ressources forestières et la sauvegarde des générations futures en plantant au moins un arbre dans sa localité et s’engager à le protéger à vie. Je profite de cette occasion pour rappeler l’engagement personnel de Son Excellence Monsieur le Président de la Transition, Chef de l’État, Colonel Mamadi DOUMBOUYA en faveur du reboisement et demander à tous d’en faire autant. Convaincue du soutien indéfectible des autorités à tous les niveaux, des populations ainsi que des Partenaires, je tiens à vous exprimer toute ma reconnaissance et vous rassurer de la détermination de mon Département à accompagner toutes les initiatives en matière de gestion des écosystèmes forestiers, de la biodiversité et des aires protégées », conclu Hadja Safiatou Diallo.

 

 

Ibrahima CAMARA pour siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...