Sélectionné pour vous :  Conakry : les activités du KIX Afrique 21 lancées ce vendredi à l’INRAP

Dossier 28 sept/Me Béa alerte sur l’état de santé « dégradé » de Kalonzo : « Il a des maux d’yeux atroces, il faut craindre qu’il ne perde la vue »

Colonel Ibrahima Camara dit Kalonzo, poursuivi dans le dossier du massacre du 28 septembre souffrirait le martyre dans son lieu de détention, à la Maison centrale de Conakry. L’officier militaire aurait des maux d’yeux depuis quelques temps. C’est en tout cas ce qu’a laissé entendre son avocat ce samedi, 29 juillet 2023.

Dans un entretien exclusif qu’il a accordé à notre rédaction, Maître Salifou Béavogui a exprimé son inquiétude face à l’état de santé de son client qui, selon lui, ne dort pratiquement pas.

« Son état de santé se dégrade du jour au lendemain. Il a des maux d’yeux. Des maux d’yeux très durs. Pratiquement, la nuit, il dort dans la douleur, il se réveille dans la douleur. Il tient difficilement le procès, il suit d’ailleurs difficilement le procès. Il a atrocement mal aux yeux », a-t-il confié à notre journaliste.

A en croire l’avocat, il a déjà saisi le Tribunal et le procureur à ce sujet. Mais, dit-il, aucune suite favorable allant dans le sens de la prise en charge médicale de l’accusé n’a été pour le moment donnée.

« J’ai signalé le cas au Tribunal par écrit, j’ai informé monsieur le procureur, le poursuivant de façon informelle que de façon écrite mais jusqu’à présent, sauf erreur de ma part, sauf hier ou aujourd’hui mais à ma connaissance, il ne m’a pas été signalé qu’une prise en charge médicale lui a été administrée », a-t-il laissé entendre.

Pourtant, rappelle Me Salifou Béavogui, « le droit à la santé, c’est un droit inaliénable et imprescriptible. Quelle que soit l’accusation portée contre lui, il a droit à être suivi médicalement parce qu’il bénéficie de la présomption d’innocence. Donc, je souhaite vraiment qu’il soit pris en charge médicalement, que ses yeux soient examinés et qu’un traitement adéquat lui soit administré. Il faut craindre qu’il ne perde la vue. Il en souffre sérieusement », a fait savoir l’avocat.

Sélectionné pour vous :  Le gouvernement guinéen se défend : "Comparativement aux pays voisins, les prix en Guinée sont encore relativement bas" 

A rappeler que le Colonel Ibrahima Camara dit Kalonzo est en prison depuis le 27 septembre 2022. Lui et ses coaccusés sont poursuivis pour des faits de meurtres, assassinats, viols, pillages, incendies volontaires, vol à main armée, coups et blessures volontaires, outrage à agent de la force publique, torture, enlèvement, séquestration, entre autres.

 

Abdourahmane Pilimini Diallo pour siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...