Sélectionné pour vous :  Le DG de l’ANGUCH sur l’incendie de Kaloum : « Le gros problème aujourd’hui, ce sont les infrastructures qui ont été impactées »

Choix d’Abu Dhabi pour le stage du Sily : « On voulait le faire en Guinée, mais on n’a pas un centre qui peut nous accueillir » (Kaba Diawara)

Pour préparer la prochaine coupe d’Afrique des Nations qui aura lieu en Côte d’Ivoire du 13 janvier au 11 février 2024, le sélectionneur guinéen et son Staff ont choisi Abu Dhabi. Un choix loin de faire l’unanimité au sein de l’opinion, même si Kaba Diawara le justifie par le manque d’un centre digne de nom dans le pays pour accueillir les joueurs.

Après la publication de la liste des 25 joueurs retenus pour la CAN, le sélectionneur guinéen a bien voulu donner des explications par rapport au choix sur Abu Dhabi.

« On voulait le faire en Guinée mais on n’a pas pas la chance d’avoir un centre qui peut nous accueillir. Après, on a réfléchi pour aller au Sénégal mais on est dans la même poule. En Côte d’Ivoire, y a beaucoup de monde. Et après, on voulait se retrancher sur le Maroc qui a l’habitude de nous accueillir, mais on a pensé au climat aussi qui n’était pas bon parce qu’au mois de décembre-janvier, il fera là-bas 9 ou 10 degrés alors qu’en Côte d’Ivoire, il fera 30 degrés. Et puis, on a réfléchi, on a pensé à Abu Dhabi parce que justement aussi y aura beaucoup d’équipes qui se prépareront là-bas et on pourra faire des matchs amicaux sur place aussi », s’est justifié Kaba Diawara.

Pourtant, la plupart des observateurs et consultants sportifs ont fait savoir que Kaba Diawara et son staff pour limiter les dépenses, pouvaient se conter des installations du Horoya AC, Yorokoguiyah.

 

Ibrahima CAMARA pour siaminfos.com

Sélectionné pour vous :  Fin de la mission du FMI en Guinée : ces grandes annonces à l'issue des deux semaines d'évaluation de l'économie guinéenne 
Laisser une réponse
Share to...