Sélectionné pour vous :  Kankan : Ousmane M’bia, un des leaders de la manifestation contre le manque de courant arrêté à la radio Espace

CNT: des textes de loi sur le code pastoral et l’orientation agricole de la République de Guinée adoptés par les conseillers

Le ministère guinéen de l’Agriculture et de l’Élevage a soumis ce mercredi, 7 février deux projets de loi aux conseillers nationaux de la transition. Il s’agit du projet portant loi d’Orientation Agricole de la République de Guinée et celui portant le Code Pastoral. A l’occasion d’une session plénière qui s’est tenue à l’hémicycle du palais du peuple, il a été question de procéder à l’adoption de ces lois après leur examen.

La commission saisie au fond pour le premier projet de loi, est la commission constitution, des lois organiques, de l’Organisation Judiciaire et de l’Administration Publique. Selon le rapporteur de ladite commission, ledit projet s’inscrit dans le cadre de la valorisation du potentiel existant et d’un développement harmonieux du secteur de l’élevage.

« A travers ce projet de loi, nous contribuons à doter le secteur de l’élevage guinéen d’un cadre juridique approprié, de nature à lui conférer une plus grande sécurité dans son existence et à favoriser son développement par une gestion plus rationnelle des espaces pastoraux et une meilleure intégration à l’agriculture. Cela permettra à la Guinée de surmonter les conflits entre agriculteurs et éleveurs, entre éleveurs et autres utilisateurs des ressources naturelles, mais aussi à préserver l’environnement. Mieux, il fait prévaloir le respect mutuel entre éleveurs et agriculteurs », explique l’honorable Jean Paul Kotèmbèndouno.

Le deuxième projet portant loi d’Orientation Agricole de la République de Guinée met en lumière l’instauration d’une politique attractive dans le cadre de la valorisation du secteur agricole a déclaré le président de la commission des Affaires Economiques et du Développement Durable. Son adoption permettra de faire face aux nombreuses difficultés auxquelles le secteur est confronté afin de pouvoir atteindre l’autosuffisance alimentaire.

Sélectionné pour vous :  Serhou Guirassy sorti sur blessure face au Nigeria ? Ce qu'en dit l'entraîneur Kaba Diawara

« Malgré la volonté des différents gouvernements qui se sont succédé, les réformes engagées n’ont pas permis d’atteindre l’autosuffisance alimentaire tant souhaitée par
nos populations.
Vous conviendrez avec nous que le développement de ce secteur est entravé par de nombreuses difficultés parmi lesquelles on peut énumérer : la vétusté des infrastructures routières, la faiblesse de la chaîne de transport, le faible accès à la terre et au financement, insuffisance de magasins de stockage, l’insuffisance d’unités de transformation, le faible accès aux prêts bancaires, la caducité du cadre juridique, la faible mécanisation.
Pour faire face à ces difficultés, le Gouvernement de la Transition, à la prise du pouvoir le 05 septembre 2021, a décidé d’élaborer ce projet de loi d’orientation agricole et de le soumettre à notre examen et adoption », a fait savoir l’honorable Saran Traoré, rapporteuse de ladite commission.

Après l’adoption de ces deux projets de loi, les conseillers nationaux ont également adopté les accords de financement pour la construction de quatre hôpitaux régionaux évolutifs, modulaires, industrialisés et durables en République de Guinée. Une initiative du ministère de la santé et de l’hygiène publique.

 

Cheick Fantamadi pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...