Sélectionné pour vous :  Explosion du dépôt d'hydrocarbures : Les délais de procédure à la CRIEF suspendus, toutes les audiences renvoyées au 02 janvier (ordonnance)

CNT: l’accord du financement du projet PAAEG adopté à l’unanimité par les Conseillers

Pour le financement du projet d’amélioration de l’accès à l’électricité en Guinée (PAAEG), les conseillers nationaux ont adopté l’accord cadre et l’accord de mandat (financement de vente à tempérament) entre la République de Guinée et la banque islamique de développement. C’était à l’occasion d’une session plénière tenue ce vendredi, 14 juillet 2023 à l’hémicycle du palais du peuple. Il s’agit d’un projet qui vise à développer l’accès à l’électricité en Guinée. Un programme d’extension de nombreux réseau de distribution d’électricité.
Ce programme d’extension du courant électrique, vise de nombreuses localités de la Haute Guinée, Moyenne Guinée et de la Basse Guinée. Le projet PAAEG qui vient succéder à celui d’interconnexion Guinée-Mali, selon la rapporteuse générale du conseil national de la transition, s’inscrit dans le cadre d’un programme national visant à développer l’accès à l’électricité, dont le taux actuel, évalué à 44,7 % passera à 55 % à l’issue de ce volet. Honorable Fatima Camara, rappelle son objectif.


<<L’objectif du projet PAAEG, dans ses différentes composantes, vise à contribuer à l’amélioration des conditions de vie de la population guinéenne en facilitant l’accès à des services énergétiques fiables et durables pour les ménages, les services sociaux de base et les entreprises et renforçant les capacités des acteurs publics du sous-secteur de l’électricité (Ministère de l’énergie et electricité de Guinée (EDG)). Plus précisément, le projet, dans les localités couvertes par le financement BID, permettra de connecter 61 862 clients au réseau et d’améliorer la performance globale d’EDG, en réduisant le taux de perte globale de 35% à 15%>>, a-t-elle expliqué.

Sélectionné pour vous :  N'zérékoré : plusieurs militaires condamnés à de lourdes peines par le tribunal de première instance 

L’étendue de ce projet à financer par la BID à hauteur de 90 millions de dollars US, comprend les composantes clés suivantes : Expansion et Réhabilitation des réseaux de distribution d’électricité, services de consultants, appui institutionnel à l’unité de gestion du projet (UGP), audits financiers et environnementaux, et une composante d’intervention d’urgence (CERC). Il faut ajouter que cet accord de financement, conforme aux principes de la charia, est composé d’un accord-cadre et d’un accord-mandat et est mis à la disposition de la Guinée, selon les conditionnalités suivantes poursuit la rapporteuse générale :

<<La durée du prêt est de 20 ans, à compter de la date du premier décaissement jusqu’à la date d’échéance du dernier paiement, comprenant une période de remboursement du prix de vente de 16 ans après une Période de grâce de 4 ans>>, a-t-elle fait savoir aux conseillers nationaux mobilisés pour sa ratification.

 

 

Cheick Fantamadi pour siminfos.com

Laisser une réponse
Share to...