Sélectionné pour vous :  Enlèvement ou relocalisation des poubelles le long des routes de Conakry : ce qu'en disent des acteurs de l'assainissement

Comment faire face à la crise post-explosion ? Voici ce que proposent les forces sociales de Guinée 

Après l’explosion du dépôt d’hydrocarbures lundi, 18 décembre 2023 à Kaloum faisant état d’environ 20 morts, des blessés graves et de dégâts matériels considérables, place maintenant à des propositions de solutions pour faire face à la crise qui s’annonce. C’est dans cette perspective que le forum des forces sociales de Guinée s’est adressé au gouvernement à travers une déclaration rendue publique le mardi, 19 décembre.

En réitérant leur volonté de contribuer à l’accueil des sinistrés et d’apporter leur appui de façon multidimensionnelle dans les limites du possible, les Forces Sociales de Guinée invitent les autorités dans une communication cordonnée et harmonisée à:

« Donner plus de contenu social, économique et sécuritaire à leur volonté d’éviter la spéculation dans la gestion du stock de carburant disponible à travers le pays et réduire les effets d’une éventuelle pénurie de carburant en sollicitant auprès des multi nationales et autres gros consommateurs leur contribution à la solidarité nationale par la fourniture de carburant à travers leurs éventuelles réserves de consommation, procédant à l’ouverture des stations de services pour la vente des stocks disponibles au prix officiel, fixant la quantité de litres à servir à la pompe aux consommateurs par jour et par catégorie, immobilisant les engins et véhicules administratifs à haute consommation et non nécessaires, jusqu’à l’établissement d’un plan d’importation, avec les fournisseurs et si possible auprès des pays voisins; maintenir les sinistrés dans des centres d’accueil jusqu’à la publication des résultats sur l’analyse des impacts sanitaires (toxicité), environnementaux et infrastructurels dans tout le périmètre affecté par le drame; libérer immédiatement les média et l’internet, pour libérer la population de la terreur des rumeurs et permettre l’effectivité de la solidarité par une communication objective et la circulation responsable de l’information; élucider de toute urgence, par une enquête nationale et si nécessaire internationale ou mixte, les origines de ce drame, dont la piste criminelle doit être explorée en priorité, au regard des doutes qui s’installent à tort ou raison dans les échanges entre Guinéens de tout bord », peut-on lire dans cette déclaration qui interpelle également le président de la transition sur son rôle à jouer en cette période de crise où les spéculations vont bon train.

Sélectionné pour vous :  Kasory Fofana gravement malade ? "Il pique des crises, il saigne parfois. On veut lui procurer une mort lente..." (Me Paul Yomba)

 

« Les Forces sociales de Guinée invitent le Président de la Transition, face à l’ampleur du drame et les doutes qui s’installent autour des origines de l’incendie, à s’adresser immédiatement à la nation, afin de rassurer sur leur volonté à situer les responsabilités et respecter leurs différents engagements, dont le retour à l’ordre constitutionnel avant 31/12/24 », ont-elles lancé.

 

Cheick Fantamadi pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...