Sélectionné pour vous :  N'zérékoré : incinération de plus de 9400 casiers de jus impropres à la consommation

Comment promouvoir les élections apaisées en Guinée ? : la LEEG entame sa campagne de sensibilisation sur la paix au siège du Bloc Libéral

En Guinée, à laurée de chaque scrutin, des violences sont signalées à maints endroits du pays. Des violences qui se soldent dans la plupart des cas par des morts d’hommes. Alors que la tenue des futures échéances électorales reste pour le moment incertaine dans le pays, des initiatives de nature à préserver la paix pendant les élections se créent. C’est dans ce cadre que la Ligue des Électrices et Électeurs de Guinée (LEEG), représentante de la Ligue des Électrices et Électeurs du Burkina (LEEB) en Guinée, a initié une campagne de sensibilisation sur la paix aux quartiers généraux des partis politiques. Placée sous le thème : « Agissons pour la paix, cette campagne se déroule du 4 mai au 29 juin 2024.

Ce samedi, 4 mai courant, en banlieue de Conakry, le lancement de cette campagne s’est déroulé au siège du parti Bloc Libéral (BL). Dans son discours de circonstance, le représentant national de la LEEG, Saa Joseph Kadouno est revenu sur le bien-fondé de cette initiative.

« C’est avec un grand honneur et une profonde humilité que je me tiens devant vous aujourd’hui pour lancer notre campagne de sensibilisation sur la paix. En tant qu’organisation dédiée à la promotion de la paix, de la bonne gouvernance, et de la prévention des conflits, la Ligue des Électrices et Électeurs de Guinée s’engage fermement à construire des ponts, à favoriser le dialogue et à œuvrer pour une société pacifique et juste. La paix n’est pas simplement l’absence de guerre ou de conflits violents. C’est un état d’esprit, une culture, et un engagement continu à résoudre les différends par des moyens pacifiques. Elle exige du respect, de l’écoute, et surtout, de la compréhension mutuelle. C’est pourquoi notre campagne de sensibilisation ne se contente pas de prôner la paix, elle vise à inspirer chacun de nous à devenir un ambassadeur de la paix dans notre vie quotidienne. Notre pays, la Guinée, a connu des périodes de turbulences et de tensions. Nous savons à quel point ces moments peuvent être destructeurs et déstabilisants. Mais nous avons aussi vu des exemples d’unité, de résilience, et de solidarité qui nous rappellent que la paix est toujours possible », a-t-il déclaré, d’entrée avant de poursuivre :

« Cette campagne que nous lançons aujourd’hui est une invitation à tous les Guinéens à s’engager activement pour la paix. Elle est conçue pour sensibiliser, éduquer, et encourager des comportements qui favorisent la coexistence pacifique. À travers des ateliers, des discussions, des activités communautaires, et des campagnes médiatiques, nous voulons toucher tous les coins de notre pays. Nous savons que la paix commence dans nos cœurs et nos esprits. C’est pourquoi nous appelons chacun d’entre vous à réfléchir à la manière dont vous pouvez contribuer à cette cause. Que ce soit en éduquant vos enfants à la tolérance, en réglant les différends avec vos voisins par le dialogue, ou en soutenant des initiatives de paix dans votre communauté, chaque action compte », a-t-il conseillé.

Plus loin, le représentant national de la LEEB en Guinée et premier dirigeant de la LEEG a fait une invite aux uns et aux autres.

« Je tiens à remercier tous ceux qui ont rendu cette campagne possible, y compris nos partenaires, nos bénévoles, et nos généreux donateurs. Votre dévouement à la cause de la paix est inestimable. En conclusion, je vous invite tous à vous joindre à nous dans cette noble cause. Ensemble, nous pouvons faire de la Guinée un exemple de paix, de tolérance, et de prospérité. Ensemble, nous pouvons montrer au monde que, peu importe nos différences, nous sommes unis par notre désir d’un avenir meilleur et plus pacifique. Merci à tous, et que notre campagne de sensibilisation sur la paix soit le début d’une nouvelle ère de compréhension et de respect mutuel », a-t-il conclu.

Sélectionné pour vous :  Remaniement administratif: Mory Condé nomme deux Sous-préfets pour un même fauteuil dans plusieurs Sous-préfectures de N'zérékoré et Beyla

Présent à cette campagne de sensibilisation, Dr Faya Millimouno, président du BL a tout d’abord souhaité la bienvenue aux membres de la LEEG avant de les rassurer de sa ferme volonté à les accompagner dans cette noble mission.

« C’est souvent pendant les périodes électorales que les tensions montent. Et quand c’est le cas, nous assistons souvent à des cas de violence. C’est donc pour prendre le devant, planter la graine de la paix que la LEEG a lancé cette campagne. Nous sommes contents que vous ayez choisi parmi les nombreux partis politiques le Bloc Libéral. On souhaite que l’initiative que cette ONG aille de l’avant, que vous ayez la bénédiction de Dieu pour que tout ce à quoi vous pensez de cultiver la paix dans notre pays soit une réussite. Le BL est aujourd’hui à l’honneur, tous ceux qui aiment la paix se sont donné rendez-vous aujourd’hui au BL. Nous prenons très au sérieux cette sollicitation et je peux vous rassurer que nous serons à vos côtés pour faire passer le message qui est le vôtre, celui de cultiver la paix surtout en période électorale. Mais, avant tout, dans les partis politiques parce que la période électorale n’est que la consécration de ce qu’on a préparé pendant des années. Si nous avons préparé le militant à voter, en tenant compte de cette dimension, les choses se passeront correctement. Nous souhaitons que d’autres partis politiques entendent votre message et le comprennent de la même manière que le Bloc Libéral », a-t-il espéré.

Mariame Kolié, directrice de communication au sein du conseil des femmes du Bloc Libéral a réitéré l’engagement de leur parti à porter main forte à l’initiative de la LEEG.

« La LEEG est la bienvenue au Bloc Libéral. Vous n’êtes pas sans savoir que notre parti prône la paix. Les Guinéennes et Guinéens sont en attente d’un État bien gouverné, d’une société de justice et d’un pays prospère. Lorsque tous ces aspects là sont respectés, je crois que la paix va régner sans même qu’elle soit forcée. Donc, l’ONG est venue apporter son grain de sel à ce qui existe déjà au sein de cette formation politique. Le message est bien passé. Je prends l’engagement au nom de toutes les femmes du Bloc Libéral que vous ne verrez aucun membre de ce parti dans les rues pour dire non par violences ou par quoi que ce soit qui peut blesser quelqu’un. Le Bloc Libéral va toujours marcher sur le chemin de la paix », a-t-elle rassuré.

Par ailleurs, il faut le rappeler, la ligne de conduite de la LEEB est l’aspiration à un monde meilleur fondé sur une organisation sociale harmonieuse et la lutte contre les injustices sociales notamment. Pour y arriver,  la LEEB développe ses actions tant au plan national qu’international par  l’utilisation de tous les moyens légaux pour promouvoir l’ancrage de la culture électorale sans violences entre autres.

 

Mohamed Lamine Souaré pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...