Sélectionné pour vous :  Kouroussa : le secteur de l'éducation de la ville de Camara Laye miné par des difficultés, selon la DPE

Conakry: Le premier ministre Bah Oury échange avec la délégation de la Cour Pénale Internationale (CPI)

En séjour de travail en Guinée, la délégation du Bureau du Procureur près de la Cour Pénale Internationale a été reçue ce jeudi, 28 mars 2024 par le Premier ministre. Cette rencontre a connu la présence du Garde des Sceaux, ministre de la Justice et du ministre Secrétaire général du gouvernement.

Au terme de la rencontre, le substitut du Procureur de la CPI, Mame Mandiaye NIANG, a fait savoir que « c’est une visite régulière de monitoring qui s’inscrit également dans le cadre du suivi et de la mise en œuvre d’un mémorandum d’entente entre la Guinée et le bureau du procureur près de la Cour pénale internationale, visant à assurer une gestion totale du procès par la partie guinéenne », a précisé M. Mame Mandiaye NIANG, qui s’est également prononcé sur le déroulement du procès du massacre au stade du 28 septembre en 2009.

« Nous n’avons rien vu qui nous alarme. Je n’ai aucun doute que tout se passera comme prévu », indique le magistrat.

Prenant la parole, le Premier ministre, Amadou Oury Bah, a rappelé que « la tenue du procès du 28 septembre était une des recommandations fortes des assises nationales initiées en 2022 par le Président de la République, chef de l’État ».

Le Chef du gouvernement a par ailleurs souligné la nécessité pour la Guinée et de ses partenaires de tout mettre en œuvre pour que « cette décision historique et courageuse du CNRD puisse être couronnée de succès ».

 

Ibrahima CAMARA pour siaminfos.com

Sélectionné pour vous :  Mamadou Kaly Diallo interpelle le CNRD sur le cas Kassory : « On envoie pas une personne en prison pour détruire la personne »
Laisser une réponse
Share to...