Sélectionné pour vous :  Makanera Kaké s'enorgueillit du bilan d'Alpha Condé: "Quand nous étions là, y avait Internet et le courant 24h/24"

Le préfet de Boké sur la récurrence des remous dans la région : « Nous sommes en position de faiblesse face aux sociétés minières »

Dans le cadre de la rencontre de partage et d’appropriation des textes réglementaires initiée par le ministère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, les administrateurs territoriaux (gouverneurs et préfets) ont échangé avec le secrétaire général du ministère du Travail et le président du Conseil national du dialogue social ce mardi, 12 septembre 2023 sur plusieurs sujets brûlants de leurs localités. Une occasion que le préfet de Boké a mise à profit pour attirer l’attention des autorités sur la récurrence des remous sociaux dans la région. A en croire Seny Sylver Camara, les promesses non honorées par les sociétés minières sont souvent à la base de ces remous.

Plus loin, il a affirmé que le gouverneur, le préfet et le maire sont en position de « faiblesse » face à ces dernières :

« Dans notre région, nous sommes confrontés à ce genre de problème tous les jours. Cela est dû aux promesses non tenues par les sociétés minières. Au moment de l’implantation de ces sociétés minières à Boké, dans l’éphorie, beaucoup de promesses ont été tenues à la communauté. Mais entre temps, ces compagnies minières sont montées en puissance. Donc, le gouverneur, le préfet et le maire, personne n’était autorisé de dire même bonjour à un cadre de la société. Et ce sont ces trois personnes qui sont là pour défendre l’intérêt de la communauté, mais ils sont en position de faiblesse. Entre temps, il y a eu changement de situation et les communautés ont commencé à réclamer. Au début, j’étais seul. Entre temps, mon gouverneur est venu m’épauler sur toute la ligne. C’est des problèmes qu’on ne peut pas résoudre pendant que ces promesses ne sont pas honorées. Tant que les sociétés minières là ne reviennent pas sur leurs promesses tenues à la communauté, nous ne pourrons pas trouver une solution définitive aux problèmes », a-t-il indiqué.

Sélectionné pour vous :  Poursuites judiciaires contre Alpha Condé : "Si le gouvernement n'a pas de travail, il n'a qu'à penser au bas peuple qui souffre le martyre"

 

Mohamed Lamine Souaré pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...