Sélectionné pour vous :  Mamadi Doumbouya élevé au rang de Général de corps : réactions croisées de quelques acteurs sociopolitiques de Labé

Cinq morts dans un accident de la circulation à N’Zérékoré: ces précisions du DG de l’hôpital régional

La route a encore fait des victimes en région forestière. Sur la nationale numéro 2 N’zérékoré – Macenta, un minibus en provenance de Conakry a heurté un camion stationné sur la chaussée. Le bilan fait 5 morts et 5 blessés graves, selon nos informations obtenues d’une source hospitalière.

Interrogé par notre correspondant, le directeur général de l’hôpital régional de N’Zérékoré a révélé des détails sur les circonstances de l’accident et l’état des blessés.


“Ce matin, nous avons effectivement été alertés d’un accident de la circulation entre N’zébéla – N’zérékoré. De façon déplorable, on a reçu cinq (5) cas de décès. Ce sont des décès liés principalement à des traumatismes crâniens avec perte de connaissance. Ces corps ont été reçus à la morgue et il y a d’autres cas de blessés graves dont cinq hospitalisations. Ce sont des fractures et ces fractures ont reçues des réductions de contention et ont reçu des premiers soins. J’avoue que tous les blessés sont pris gratuitement en charge par l’hôpital régional de N’zérékoré. Il y a aussi ces quelques blessés légers qui sont actuellement aux urgences en train de recevoir des soins. On est en train de faire le tri avant de les envoyer dans les pavillons », a indiqué De Kaba Keïta.

S’agissant de la survie des blessés admis à l’hôpital régional de N’zérékoré, le Directeur général affirme qu’ils sont hors dangers.
“Il n’y a pas d’inquiétude pour eux parce que tous ces blessés ont reçu des soins qu’il faut. Ceux qui avaient des plaies, les plaies ont été suturées. Ceux qui ont des fractures, il y a eu des réductions-contentions. Pour le moment, ces patients-là sont et leur vie n’est pas en danger”, conclut ce spécialiste en chirurgie.

Sélectionné pour vous :  Interpellation de Foniké Menguè et Cie : le Barreau de Guinée exige leur libération plus tard ce vendredi


Cet énième accident mortel sur la nationale numéro 2 Conakry – N’zérékoré, relance la sempiternelle question sur l’état défectueux de nos routes, le non-respect du code de la route et les stationnements incontrôlés des engins lourds.

 

N’zérékoré, Lanceï Naboun pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...