Sélectionné pour vous :  Transition : La MAOG met le pied dans le plat du CNRD et dénonce le non-respect de certains engagements

Kankan : les autorités lancent la semaine nationale de la planification familiale

La semaine nationale de la planification familiale a été lancée ce mardi, 12 septembre 2023 dans la commune urbaine de Kankan. L’initiative est du ministère de la Santé en partenariat avec l’UNFPA et SWEDD. Elle vise à renforcer l’offre de service d’information et de produits de PF gratuit, en utilisant la distribution communautaire. Et, c’est le centre de santé de Kankan qui a servi de cadre au lancement de cette campagne.

Espacer les naissances et améliorer la santé maternelle et infantile sont entre autres objectifs de la planification familiale. C’est dans cette optique que le ministère de la Santé en partenariat avec son partenaire swedd organise cette campagne de sensibilisation. A Kankan, c’est en présence des autorités régionales, préfectorales, communales, la représentante du département de la Santé et quelques notables du quartier Kankancoura que cette semaine nationale de la planification familiale a été officiellement lancé.

Docteur Camara Ciré, cheffe division planification familiale à la direction nationale de la santé par ailleurs représentant du ministère de la Santé à ce lancement, s’est dans son intervention adressée aux hommes.

« Nous ne cessons de le dire , la Guinée a des défis à relever en ce qui concerne les indicateurs de la planification familiale. Nos indicateurs sont faibles. Mais où se trouve le problème ? Peut-être que ces femmes n’ont pas l’information, peut-être que les moyens ne sont pas mis à leur disposition. Mais là, je m’inscrirais en faux. Aujourd’hui pour atteindre l’objectif, nous avons besoin des époux dans les foyers. Ce que nous recommandons aux maris, c’est d’écouter, de venir dans les centres de santé pour avoir l’information sur la planification. La planification ne veut pas dire que c’est l’arrêt total de faire des enfants. La planification veut dire de te reposer entre les naissances, pour donner le temps au bébé là de bien grandir mais aussi permettre à la femme de récupérer sa santé », a-t-elle indiqué.

Sélectionné pour vous :  TPI de Kankan : Mamadou Barry, Alias Kèla Lafidi va être entendu dans l'affaire de mélange "d'excréments au lafidi"

Durant ces quatres jours d’activités intenses, c’est le projet Sweed qui aura la lourde tâche de superviser cette campagne de sensibilisation à Kankan.

« Nous attendons juste la réduction des grossesses précoces. Nous souhaitons qu’avec cette campagne, qu’il ait plus de femmes planifiées et tout ce que nous avons envoyé comme produits de la planification familiale soit utilisé en grande quantité », a fait savoir le représentant du projet Sweed.

Massivement représentées à cette cérémonie de lancement, des femmes à l’image de Mariame Kaba s’engagent à mettre en application les messages dans leurs foyers:

« Quand je rentre à la maison tout de suite, j’ai ma fille de 16 ans là-bas que je garde du jour au lendemain. Après ici, j’irai l’a faire planifier. J’ai ma petite sœur qui vient d’accoucher et qui se dispute chaque fois. Elle aussi, je l’informerai pour qu’elle parte se faire planifier et satisfaire son mari », Dame Mariame Kaba.

Au gouvernorat de Kankan, l’on se réjouit du choix porté sur la juridiction:

« C’est un appel qu’on va lancer à la population surtout que la distribution est gratuite. Il s’agit de demander aux femmes en âge de procréer, de partir au niveau des structures sanitaires pour se faire planifier et avoir une meilleure santé pour elles et pour leurs enfants », a indiqué Aboubacar Tounkara, Directeur de cabinet du gouvernorat.

Pour des précisions, cette semaine nationale de la planification familiale qui s’étend sur 4 jours, va prendre fin le 15 septembre prochain.

 

Kankan, Cheick Ahmed pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...