Sélectionné pour vous :  Souleymane Traoré à la CRIEF: le parquet requiert 2 ans d'emprisonnement dont un assorti de sursis et une amende de 20 milliards GNF

Makanera Kaké s’enorgueillit du bilan d’Alpha Condé: « Quand nous étions là, y avait Internet et le courant 24h/24 »

Invité de l’assemblée générale de Fouti-Lafidi ce dimanche, 11 février 2024, l’ancien ministre guinéen de la Communication a passé en revue l’actualité sociopolitique de notre pays. A en croire le président du parti FND (Front National pour le Développement), il préfère le règne à la Sékou Touré (premier président guinéen ndlr) que la façon dont la démocratie est gérée dans le pays pendant cette transition.

Selon lui, « la manière dont notre démocratie fonctionne, je préfère le temps de Sékou Touré. Mais quand vous le dites, les gens vont vous cogner avec les cailloux. Quand on fait une vraie démocratie, tout le peuple gagne. Quand on fait une démocratie par le nom, le peuple est amputé d’une bonne partie de ses cadres qui ne trouvent nul part où faire preuve de leur travail. Aujourd’hui, qu’est-ce qui se passe? On dit que c’est la démocratie. Dès que vous n’êtes pas avec le pouvoir en place, quelle que soit votre compétence, les gens n’osent même pas prononcer votre nom, même s’ils savent que vous êtes bon. Donc, tous les bons cadres qui ne partagent pas les mêmes options politiques publiques que le pouvoir en place, ils ne peuvent rien faire. C’est pourquoi je dis de laisser l’hypocrisie. Si on est pour la démocratie, faisons la démocratie. Je voudrais dire au niveau de l’administration, qu’on puisse distinguer les postes politiques et les postes techniques », a lancé Alhoussein Makanera Kaké avant d’exhumer l’époque d’Alpha Condé.

« Je me reconnais dans le bilan d’Alpha Condé. Je défends le bilan d’Alpha Condé. Et si je me suis engagé pour sa réélection, c’est parce que j’étais convaincu que ce n’était pas une mauvaise chose. Jusqu’à preuve du contraire, je dis que le débat sur le troisième mandat, c’est pas ça la démocratie. Je suis convaincu que notre bilan est largement positif. Ceux qui communiquent pour le CNRD, notamment mon ami Ousmane Gaoual, c’est pas de la bonne manière. Quand vous dites que celui que vous avez remplacé, qu’il n’a rien fait, vous vous lancez un grand défi. Parce qu’il faut faire 1000 fois plus que lui pour qu’on dise que vous avez fait quelque chose. Et si vous n’arrivez pas à faire comme eux, ça devient une catastrophe. Donc pour cette appréciation, je vais vous laisser apprecier parce que je ne veux pas être impartial. Mais ce que je sais, quand nous étions là (au pouvoir ndlr), y avait de l’internet et le courant 24/24. Le riz était en dessous de 300.000 francs guinéens », a rappelé Makanera Kaké.

Sélectionné pour vous :  Faranah : Les autorités présentent à la presse les produits pharmaceutiques saisis lors de l'opération de ratissage

 

Ibrahima CAMARA pour siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...