Sélectionné pour vous :  Université de N'zérékoré : près de 2000 nouveaux étudiants attendus cette année

Décès d’Amadou Thiam du groupe Dabo médias : l’hommage de Mamady Kansan Doumbouya

« Devoir de mémoire à l’endroit d’un grand homme qui a consacré sa vie au service des sans voix ».
Ce n’est pas un exercice facile pour moi de prendre ma plume en ce moment pathétique et émotionnel pour parler du parcours inspirant du journaliste et technicien Amadou Thiam du groupe Dabo médias qui a regagné avec honneur sa dernière demeure.

Depuis son rappel à Dieu le lundi passé à Rabat au Maroc, les témoignages qui convergent dans le même sens magnifient, la sagesse, la foie inébranlable, la gentillesse, la bravoure et la grandeur de l’homme.

Je vais donc m’efforcer à placer juste ces quelques mots pour exprimer ma gratitude et ma sincérité aux patrons du groupe Dabo medias qui ont tout fait pour sauver notre confrère mais en vain. Rien ne peut contre la volonté de Dieu. Ce qui est rarissime chez les patrons des medias, un symposium a été organisé pour le défunt. Une première à ma connaissance dans l’histoire de la région, grâce aux efforts conjugués du groupe Dabo médias, le syndicat de la presse, l’AJRK, les hommes de médias, les autorités à tous les niveaux et les personnes de bonne volonté. Que chacun trouve son salut dans cette prise de parole teintée d’émotions.

Ce n’est ni aujourd’hui ni ici qu’il faut parler l’œuvre de ce grand homme qui a gravi tous les échelons. Amadou Thiam allias *_Copernic_* était un éveilleur d’idées. Il était trempé dans la vérité dont il prenait comme conseillère et le poète de la justice. L’ont ne peut mesurer la douleur de la perte de notre confrère. Thiam, ta famille professionnelle, tes proches, tes collègues et tous ceux qui t’ont aimé sont ici pour te rendre un hommage. Toi qui avais l’art de cultiver la sagesse et la bonne humeur. Ton départ laisse un vide immense dans le cœur de toutes les personnes réunies.
D’ailleurs, j’en profite pour adresser mes sincères condoléances à ton Papa, ta Maman, tes frères et sœurs, aux membres de ta famille, à la Radio Milo où tu affuté les premières armes comme nous tous. Au groupe Dabo media qui t’a accompagné partout, aux confrères et consœurs qui penseront à toi dans leurs prières, à l’université ainsi qu’aux anciens élèves du lycée Samory de Kankan dont je fais partie, je vous adresses mes condoléances.

Sélectionné pour vous :  Université de N'zérékoré : près de 2000 nouveaux étudiants attendus cette année

A Dieu, notre ancien professeur de mathématiques et de physique. Ainsi prends fin la vie d’une légende et d’une gloire. Je te souhaite de reposer en paix au cimetière de Senkefra dans la commune urbaine de Kankan.

 

Mamady Kansan Doumbouya Directeur régional de l’information et de la communication de la Haute Guinée.

Laisser une réponse
Share to...