Sélectionné pour vous :  Abdoul Sacko sur l'évaluation à mi-parcours des ministres guinéens: "Il s'agit juste du cinéma qui consiste à distraire la République"

Décès de Saïkou Diallo (CIA) : « La Guinée a perdu une grande personne »

Toute âme goûtera à la mort. Ce dicton populaire vient d’avoir raison sur Saïkou Diallo, communément appelé (CIA). Fondateur de l’ONG Aide aux enfants déshérités. Il a rendu l’âme ce mercredi, 17 janvier 2024 à Conakry des suites d’une crise cardiaque, apprend-on. Depuis l’annonce de sa mort, la maison mortuaire ne désemplit pas. Parents, amis et anonymes, tous saluent la mémoire de l’illustre disparu.

C’est le cas notamment d’Ismaël Diallo, ami d’enfance du défunt : « M. Saïkou Diallo dit CIA, était un ami d’enfance et l’homonyme de mon papa. Il a été élevé par mon papa depuis à bas âge. Je prie Dieu qu’il l’accueille dans son paradis. C’était un combattant, un baobab, un homme de projets que nous venons de perdre. La Guinée a perdu une grande personne parce que ce n’est pas la taille qui compte pour un homme, c’est le cœur. Il avait une ambition surtout pour son orphelinat qu’il a entretenu jusqu’aujourd’hui. Il encadrait plus de 100 enfants dans son orphelinat. Je prie Dieu que Saïkou qui a été à mes côtés, que la terre lui soit légère. Je demande également à tous ses anciens collaborateurs de le pardonner. Il a laissé derrière lui une femme, cinq enfants dont deux garçons », a-t-il fait savoir.

 

Mohamed Lamine Souaré pour Siaminfos.com

Sélectionné pour vous :  Abdoul Sacko sur l'évaluation à mi-parcours des ministres guinéens: "Il s'agit juste du cinéma qui consiste à distraire la République"
Laisser une réponse
Share to...