Sélectionné pour vous :  Rafiou Sow déçu de Col. Doumbouya : « aujourd'hui, il est totalement hors de ce qu'il avait promis au peuple de Guinée...»

Défaite du Syli national face au Botswana: cette pertinente analyse du consultant Thierno Saïdou Diakité

Après sa victoire 2-1 face à l’Ouganda le vendredi, 17 novembre dernier, le Syli national de Guinée a été battu par le Botswana sur le plus petit des scores (1-0). Ce match qui s’inscrit au compte des éliminatoires de la coupe du monde 2026, s’est joué ce mardi, 21 novembre 2023 au Itani Chilume Stadium. Une première défaite du Syli qui tombe comme un coup de couperet sur la tête des supporters dont la plupart demandent le départ immédiat du sélectionneur, Kaba Diawara.

Quelques heures après cette défaite, notre rédaction a tendu le micro à un consultant sportif. Thierno Saïdou Diakité puisqu’il s’agit de lui, estime que le match était à la portée du Syli national qui n’a pas été réaliste devant les buts de l’adversaire.

« On s’attendait à ce que nous ayons les 6 points au terme de ces deux matchs. Malheureusement, on a pu prendre que trois points contre l’Ouganda et perdre face au Botswana. C’est dommage parce qu’avec ce bilan, la Guinée décroche dans le classement. Elle est troisième précédée de l’Algérie et du Botswana. Ce qui est quelque peu déplorable. Hier, on avait la possession, les Botswanais étaient confinés dans leur moitié de terrain pendant les 3/1 du match pour profiter de quelques espaces que la Guinée allait leur laisser. Les 10 premières minutes, la Guinée aurait pu scorer à deux reprises. Malheureusement, les occasions ont été manquées par précipitation ou manque de concentration », analyse Thierno Saïdou Diakité avant de poursuivre:

« Guirassy qui était à la pointe de l’attaque sur l’ensemble du match, la seule franche occasion qu’il a eue, la balle a été repoussée par la barre transversale. Mais véritablement, il n’a jamais été en situation de but. Kaba Diawara devrait revoir le schéma tactique avant la CAN. J’ai trouvé les milieux un peu lents dans les phases de transition. Y a eu trop de passes répétées avant de lancer les attaquants. J’aurais souhaité qu’on joue la verticalité pour permettre à Guirassy d’être en situation de but. Les jeux de couloirs n’ont pas bien fonctionné, ils n’ont pas permis de mettre en situation les attaquants », martèle notre interlocuteur.
Si de nombreux citoyens demandent le départ de Kaba Diawara à la tête de l’équipe nationale avant la CAN, Thierno Saïdou Diakité lui, ne partage pas cet avis.

Sélectionné pour vous :  CAN U-23 2023: La présidente du CONOR rend visite aux représentants de la Guinée dans leur Quartier Général

« Dans moins de deux mois, la CAN va se jouer. A mon avis, ce serait maladroit de remplacer Kaba Diawara parce que quelle que soit la valeur ou la trempe de l’entraîneur qui va venir à un ou deux mois de la CAN, il va lui être difficile de bâtir une équipe compétitive. Depuis la dernière CAN au Cameroun, Kaba Diawara dirige le Syli National », indique Thierno Saïdou Diakité.

Ibrahima CAMARA pour siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...