Sélectionné pour vous :  An 65 de l'armée guinéenne : À la rencontre des militaires à la retraite et des veuves de certains soldats décédés

Des femmes de Kindia font une demande à Doumbouya: « Monsieur le Président, prenez un temps pour venir voir la réalité à Kindia »

Annoncé à Kindia pour prendre part à la célébration de la journée internationale des droits des femmes vendredi, 8 mars 2024, le président guinéen de la transition ne s’y est finalement pas rendu. Le Général Mamadi Doumbouya s’est fait représenter par la première Dame et le Premier ministre. Chose que des femmes de Kindia semblent ne pas beaucoup aimer.

Interrogées par notre correspondant basé dans la ville des agrumes, quelques femmes ont exprimé leur frustration par rapport à l’avortement de ce voyage de Mamadi Doumbouya à la dernière minute.

« De la manière que la fête s’est passée, nous ne sommes pas contentes du tout. On aurait voulu que le président en personne soit là parce que nous les femmes de Kindia on avait un message à dire au président. Mais malheureusement, on n’a pas pu. Quand nous avons vu la première dame, on a été réconfortées. Mais malheureusement, elle aussi n’a rien dit. Donc depuis le matin, nous sommes sous le soleil pour attendre le président mais hélas. On voulait dire au président que les femmes de Kindia souffrent et le prix des denrées est excessivement cher dans les marchés. On voulait qu’il soit là. Nous rentrons comme ça, mais nous ne sommes pas contentes « , dit Kadiatou Diallo avant que Mariama Ciré Diallo ne renchérisse:

« On voulait dire au président de penser à la population de Kindia. Nous sommes en manque presque de tout. Kindia ici, ça ne va pas. Il faut se dire la vérité. Les femmes n’ont pas de marché. Les responsables de Kindia ont fini de bailler les marchés de Kindia. Nos mamans sont assises sur la route pour vendre leurs articles. Vraiment, la vie de Kindia n’est pas facile.
Monsieur le Président, s’il vous plaît, prenez un temps pour venir voir la réalité à Kindia. Ne vous fiez pas aux informations que les autorités vous donnent. Venez voir la réalité du terrain », a-t-elle lancé.

Sélectionné pour vous :  Musellement de la presse: le RPG dénonce l'attitude des autorités et exprime sa solidarité aux hommes de médias (communiqué)

 

Kindia, Sam Diallo pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...