Sélectionné pour vous :  Faranah : les populations organisent un festin pour célébrer la réhabilitation de l'axe Faranah-Banfèlè

Des militaires hauts gradés, des civils occupants des postes de responsabilité : voici la liste des témoins dans le dossier du 28 septembre 

Après quelques semaines d’arrêt, le procès du massacre du 28 septembre va reprendre ce lundi, 13 novembre 2023 devant le Tribunal de première instance de Dixinn délocalisé à la Cour d’appel de Conakry. Au terme de l’interrogatoire des victimes, celui des témoins dont des militaires hauts gradés pourrait commencer à l’audience du jour. Il s’agit notamment des témoins ayant été déposés devant le pool des juges d’instruction et ceux dont les noms ont été cités lors des débats.

Ci-dessous la liste des témoins devant être cités par le parquet !

I- Témoins ayant déposé devant le pool des juges d’instruction :

– Tibou CAMARA, journaliste, Ministre chargé de la Communication auprès du CNDD au moment des faits.

– Général de Brigade Ibrahima BALDE, Gendarme, Chef d’Etat-Major de la Gendarmerie Nationale au moment des faits.

– Général Ansoumane CAMARA dit « Bafoé », Commandant de la Compagnie Mobile d’Intervention au moment des faits.

– Commissaire Divisionnaire de Police Valentin HABA, policier, Directeur général de la police nationale au moment des faits.

– Général de Brigade Edouard THEA, militaire, Commandant du Bataillon du Quartier Général (BQG) au moment des faits.

– Général Ansoumane KABA, militaire, Chef d’Etat-Major de l’armée de terre au moment des faits.

– Colonel Tamba Kallas TOLNO, militaire, Commandant adjoint du Bataillon spécial de Conakry (BSC) au moment des faits.

Colonel Oumar SANOH, militaire, chef d’Etat-Major général des armées au moment des faits.

Amadou CONDE, policier, Commandant de la 1ère Compagnie de la CMIS de Cameroun, Conakry.

Fodéba Isto KEIRA, Professeur, Ministre de la Jeunesse, des sports de la Promotion Emploi Jeune au moments des faits.

Ibrahima Sory KEITA, Comptable, Directeur du stade au moment des faits.

Abdoulaye CAMARA, frigoriste.

Mohamed Alpha BARRY, étudiant.

Talibé DIALLO, ingénieur chimiste.

Alpha Oumar BAH, marchand.

Capitaine Sory CONDE, gendarme.

II- Témoins dont les noms ont été révélés au cours des débats :

– Colonel Mamadou SANDE, Ministre de l’Economie et des Finances au moment des faits,

– Aboubacar Sidiki DIABY, ancien employé de la BCRG,

– Docteur Fatou Sikhé CAMARA, Directrice de l’hôpital Donka au moment des faits,

– Docteur Abdourahamane DIALLO, Directeur de la Pharmacie centrale au moment des faits,

– Professeur Namory KEITA, Médecin, en service au CHU de Donka,

Sélectionné pour vous :  Faranah : les populations organisent un festin pour célébrer la réhabilitation de l'axe Faranah-Banfèlè

– Professeur Hassane BAH, Médecin légiste, Chef de service CHU Ignace Deen, Conakry

– Docteur Moustapha Koutoubou SANOH, ancien Secrétaire général des Affaires religieuses

– Le Directeur de la morgue d’Ignace Deen au moment des faits

– Le Directeur de la morgue du CHU de Donka au moment des faits

– Le Chef du service des urgences du CHU de Donka au moment des faits

– Le Chef du service des urgences d’Ignace Deen au moment des faits

– Le Chef de la pharmacie du CHU de Donka au moment des faits

– Commandant Talla de l’Escadron mobile N°1 de Kaloum au moment des faits,

– Colonel François BEAVOGUI, ex chef d’Etat-Major adjoint de la Gendarmerie Nationale au moment des faits

– Colonel Oury BAH, Commandant du PM3 au moment des faits

– Colonel Fanta Mady TOURE, actuel Commandant du camp Camayenne

– Koumbassa, Commandant de salon de Toumba

– Capitaine Mohamed CONDE alias « Escobar », Commandant de salon du Président Dadis

– Le Commissaire central de police de la Bellevue ou son adjoint au moment des faits

– Le Commissaire spécial de police de Dixinn terrasse ou son adjoint au moment des faits

– Le Directeur de la Croix Rouge Guinéenne ou son adjoint au moment des faits 2

– Le Directeur de la Clinique Ambroise Paré ou son adjoint au moment des faits

– Le Directeur de la Clinique Pasteur ou son adjoint au moment des faits

– Le Directeur de la Clinique Mère et Enfants ou son adjoint au moment des faits

– Le Chef service santé ou son adjoint du Camp Almamy Samory TOURE Directeur de la Clinique « MAROUANE » sise à Yimbayah

– Mandjan SIDIBE, journaliste, Directeur OGP

– Le Chef du quartier Gbessia port 3 ou son adjoint au moment des faits

– Le Chef du quartier Yimbaya Faban ou son adjoint au moment des faits

– Le Chef du quartier Cosa ou son adjoint au moment des faits

– Adjudant-chef Mamady SOUMAORO,

– Oumar Youssouf TOURE alias « Joli », administrateur civil,

– Cheick Sidya DIABATE, Responsable des Renseignements au moment des faits.

Laisser une réponse
Share to...